Réduction des heures d’ouverture de l’urgence de Coaticook: «une grande déception», déplore le maire Madore

Par Vincent Cliche
Réduction des heures d’ouverture de l’urgence de Coaticook: «une grande déception», déplore le maire Madore
Le maire de Coaticook, Simon Madore. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Le maire de Coaticook, Simon Madore, s’est dit déçu de la décision du CIUSSS de l’Estrie de réduire les heures d’ouverture de l’urgence en période estivale.

La déception est encore plus vive vu le manque de communication entre les dirigeants de l’établissement de santé et les élus municipaux en marge de l’annonce. «Tout ça est arrivé à brûle pour point, raconte le premier magistrat qui dit n’avoir été contacté que quelques heures avant l’annonce. On ne nous a même pas consultés. Ç’a été une véritable douche froide.»

Le maire aurait bien aimé être consulté avant l’annonce de la «triste nouvelle». «Si on avait eu quelques semaines, on aurait eu le temps de réfléchir à des pistes de solution. Là, on dit que la décision est prise et que l’urgence sera fermée les soirs deux jours plus tard. On n’a même pas pu rassurer nos citoyens.»

Aux yeux de Simon Madore, une urgence ouverte à plein temps a sa place à Coaticook. «C’est d’autant plus vrai en période estivale où notre population triple en raison de l’affluence touristique. Depuis deux ans, le tourisme de plein air, un des principaux créneaux de la région, a plus que doublé. Ces pratiques peuvent occasionner un peu plus de blessures. Même si on sait que les gens seront en sécurité, on espère que l’annonce n’aura pas d’impact sur l’affluence.»

Rappelons que l’urgence de Coaticook est ouverte de 8 h à 18 h. Ces nouvelles heures d’ouverture sont valides jusqu’au 16 août.

RASSURÉ QUANT À L’AVENIR

Le maire Simon Madore s’est toutefois montré confiant face à la réouverture complète du site le 16 août prochain. «Les dirigeants du CHUS se sont montrés très rassurants quant à l’avenir», laisse-t-il entendre.

«Au cours des dernières années, il y a eu des investissements importants à l’urgence, alors je ne vois pas pourquoi on voudrait la fermer, poursuit M. Madore. Pour moi, il n’est aucunement question d’un tel scénario dans les années à venir. Coaticook est un beau milieu de vie et de travail pour les travailleurs de la santé.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Roger Plouffe
Roger Plouffe
2 mois

Les Bons Dieus de la Santé .
Pss besoin de consulter, On est la vérité et la direction ABSOLUE.

Jacqueline
Jacqueline
2 mois

Je déplore cette décision , c’est pitoyable qu’une salle d’urgence ferme comme ceci sans se préoccuper des citoyens …. On nous sollicite dans les commerces de coaticook et les organismes afin de faire des dons pour l’hôpital de coaticook , on fais des rénovations à l’urgence et le résultat on coupe les heures !!!! Une urgence c’est une nécessité et un besoin fondamental . A ne rien comprendre ! Très déçu