Une saison de rêve pour les footballeurs du Summum

Une saison de rêve pour les footballeurs du Summum

Cédrick Boucher

FOOTBALL. Les footballeurs du Summum ont vécu de grandes émotions au cours des derniers mois. En plus d’avoir atteint la finale de leur circuit, les représentants de l’école secondaire La Frontalière sont revenus avec une fiche de six victoires et d’une défaite, leur meilleur score depuis la création du programme de football. 

Outre leurs performances sur le terrain, les athlètes qui ont porté fièrement les couleurs du Summum se souviendront de l’esprit d’équipe qui régnait dans le vestiaire ainsi qu’à l’extérieur du terrain. «Cette année, on était plus proches les uns les autres. Il n’y avait pas vraiment de cliques. On était un beau groupe tissé serré», souligne Alexandre Fontaine.

Même son de cloche pour son coéquipier Samuel Tanner. «Ce que je vais retenir de ma dernière année avec le Summum, c’est l’esprit de famille qui y régnait. Je n’ai jamais eu peur de parler de mes problèmes à mes coéquipiers ni au coach. Je ne crois pas que je pourrai vivre une telle cohésion avec une autre équipe, tant au collégial qu’au niveau universitaire.»

Retour sur la finale

Lors du match de finale où le Summum a mis la main sur la médaille d’argent, les Patriotes de la polyvalente Bélanger de Saint-Martin, en Beauce, ont pris leur revanche sur les Coaticookois, qui les avaient battus en saison régulière.  

«Même si on a perdu [28-20], je pense qu’on a bien joué, souligne William McDuff-Dassylva. On s’est donné jusqu’à la fin. Chaque fois qu’on embarquait sur le terrain, on donnait notre 110 %.»

«Ç’a quand même été une très belle "game", probablement la plus excitante de tout mon secondaire, relaie Olivier Fecteau. Ce n’est pas une excuse, mais on jouait en territoire ennemi. C’était leur foule, leur terrain.»

Relève et honneurs

Plusieurs footballeurs auront disputé leur dernier match dans l’uniforme du Summum. Pour les représentants de 4e secondaire, il sera temps de reprendre le flambeau. «On sera là pour les nouveaux qui se joindront à nous [du cadet au juvénile], raconte Zackary Dubé. On va les encourager et leur dire de ne jamais baisser les bras.»

«Il faudra mettre encore plus d’efforts dans les pratiques afin de recréer la chimie qui était là cette année, mais on est là pour relever ce défi», rajoute Cédrick Boucher.

La saison du Summum se terminera avec un banquet, lequel aura lieu le 7 décembre prochain, à l’école secondaire La Frontalière. Des trophées seront remis aux joueurs et un prix «Ambassadeur» sera décerné à un ancien du programme. Le tout se terminera par la diffusion d’un match de la LNF opposant les Saints de la Nouvelle-Orléans aux Falcons d’Atlanta.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar