Le tennis gagne en popularité à Coaticook

Le tennis gagne en popularité à Coaticook

Mathieu Roy-Paquet, Marc Faubert et Bernard Lebleu remercient la Ville de Coaticook pour leur collaboration dans l'élaboration des nouveaux terrains de tennis du parc Shurtleff.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

SPORT. Deux nouveaux terrains de tennis en gazon synthétique ont été aménagés au parc Shurtleff, au grand bonheur des membres de Tennis Coaticook.

Ces installations, qui ont reçu des améliorations au cours des dernières semaines, résultent de pourparlers entre l’organisme sportif et la Ville de Coaticook. «Au départ, il était prévu qu’on renouvelle un seul des deux terrains au parc Yvon-Lemieux [situé dans le secteur nord de la ville], indique le président de Tennis Coaticook, Marc Faubert. Il s’agissait de deux terrains désuets, en poussière de roche, et pratiquement inutilisés. Finalement, une suggestion a été proposée de prendre ce budget et de l’amener au parc Shurtleff pour y transformer non pas un mais deux terrains en surface de gazon synthétique. L’idée a plu à tout le monde. Nous avons donc quatre terrains conformes, au même endroit. Les activités du club sont donc regroupées et on obtient aussi une diversité de surface [les deux autres terrains ont des surfaces en asphalte recouvertes d’acrylique].»

Les terrains synthétiques amènent leur lot d’avantages, aux dires de M. Faubert. «Les joueurs sont confortables sur cette surface, dit-il. C’est comme jouer sur un nuage. Aussi, on peut jouer tout de suite après une averse. Il n’y a plus d’accumulation d’eau, comme sur un terrain en asphalte.»

On en a également profité pour remettre élargir la surface des deux terrains réaménagés. «Par le passé, à la réception d’un service et lorsqu’il y avait une balle avec une bonne vélocité, on était collé sur la clôture et on ne pouvait pas reculer. Ç’a maintenant été corrigé.»

Ces changements ont coûté environ 80 000 $.

Le sport en pleine ébullition

Tennis Coaticook compte environ une quarantaine de membres, ce qui est «exceptionnel» pour une municipalité de la taille de Coaticook. Les membres se regroupent les mardis soirs, de 18 h à 22 h, et les mercredis soirs, à 19 h, pour disputer quelques matchs au parc Shurtleff. Entre temps, les terrains sont aussi disponibles à la population.

En saison froide, les activités se déroulent au Centre sportif Desjardins de l’école secondaire La Frontalière. Des cours sont aussi donnés les lundis en compagnie de M. Faubert et de Mathieu Roy-Paquet, de 18 h à 21 h, au parc Shurtleff.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar