Le Défi Paul Boutin de retour pour une troisième année à Coaticook

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Le Défi Paul Boutin de retour pour une troisième année à Coaticook
Le Défi Paul Boutin réunira une trentaine d'équipes à Coaticook. (Photo : (Photo gracieuseté - Défi Paul Boutin - Vincent Cotnoir))

BALLE LENTE. La grande fête de la balle lente, le Défi Paul Boutin, est de retour ce week-end (19 au 21 août) à Coaticook. Lors de l’événement, 32 équipes se disputeront les grands honneurs du tournoi. 

Au total, plus d’une soixantaine de matchs auront lieu au stade Julien-Morin, à celui du parc Laurence ainsi qu’aux installations du parc Denis-Marcoux. Les formations seront aussi nombreuses que les deux années précédentes. On retrouvera donc 13 équipes dans la classe C, huit dans la classe D, et 11 groupes dans la classe E. 

Membre du comité organisateur de l’événement, Alexandre Madore souligne que plusieurs nouveautés ont été ajoutées à la programmation. « Lorsqu’on a débuté les activités en 2020, on était en pleine pandémie. Je me rappelle que c’était probablement le premier événement à avoir lieu à Coaticook. Même s’il fallait respecter certaines consignes, je pense qu’on a eu des débuts spectaculaires. Là, on a les moyens d’offrir un peu plus d’activités sur le site, comme notre parc de jeux gonflables. On veut que notre Défi soit un événement familial. On offre donc un peu d’animation pour les tout-petits. Côté confort pour les joueurs, on a également aménagé des tentes pour se protéger du soleil, surtout aux deux sites qui ne sont pas le stade Julien-Morin. »

Le Défi Paul Boutin aura également sa soirée d’ouverture officielle, le vendredi. À cette occasion, on rendra hommage à un joueur de la région, qui a marqué le sport par son parcours. Son identité sera dévoilée lors du happening.

La compétition de coups de circuit, fort populaire l’an dernier, sera elle aussi de retour pour cette troisième édition. Les bâtons cogneront ces longues balles le samedi soir. 

Les finales des trois classes seront jouées le dimanche en fin d’après-midi, au stade Julien-Morin. « C’est un p’tit bonus pour nos joueurs, surtout ceux des classes D et E, qui n’auront peut-être pas la chance d’y jouer lors du week-end. Ça donne de la motivation supplémentaire et un nouvel objectif pour les gars qui veulent progresser », note M. Madore.

Les sommes amassées lors de l’événement seront redistribuées en partie aux organisations du Big Bill de Coaticook ainsi qu’à celle du Rocket South Shore de Coaticook. L’Association de baseball mineur de Coaticook bénéficiera également de la générosité des participants et des visiteurs. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires