Le Big Bill de Coaticook fixe ses objectifs pour la saison

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Le Big Bill de Coaticook fixe ses objectifs pour la saison
L'entraîneur du Big Bill de Coaticook, Jonathan Breton, est prêt à entamer la nouvelle saison. (Photo : (Photo gracieuseté - LBMQ - Nathalie Miclette))

BASEBALL. L’entraîneur du Big Bill de Coaticook, Jonathan Breton, met la table pour la saison qui débutera ce dimanche (15 mai), au stade Julien-Morin. « On aura une équipe jeune cette année, mais qui sera entourée de bons vétérans. On saura tirer notre épingle du jeu », promet-il.

L’objectif pour cet encan 2022 est bien simple. On veut terminer parmi les trois premières positions de la division B45. « Ça fait trois ans qu’on est obligé de passer par la première ronde des séries [un duel 2 de 3 entre les positions #4 et #5], observe Jonathan Breton. On veut se débarrasser de cette étape-là. À mon avis, c’est réalisable et on va travailler fort pour y arriver. Il va falloir avoir une certaine régularité dans nos rangs et que les gars soient absents en même temps. Ce genre de situation nous a fait mal au cours des dernières saisons. »

Les entraînements du printemps ont donné de bons résultats, aux dires de l’entraîneur. « La préparation de nos jeunes a bien été. Avec quelques pratiques, on a réussi à corriger certaines affaires. Par exemple, on a travaillé avec Simon-Pierre [Soumis], qui avait connu une bonne saison au niveau défensif, mais, à l’offensive, ç’avait été un peu plus difficile. On le sent maintenant plus à l’aise au bâton. Disons que la plupart des gars ont pris ça au sérieux. »

Sur le terrain, plusieurs joueurs seront à surveiller cette saison. Nommé « Frappeur de l’année » au sein de la Ligue de baseball majeur du Québec, Gabriel Fromental-Houle va certainement vouloir continuer sur sa lancée. Julien Castonguay en donne aussi davantage chaque année. Sorti de la retraite l’an dernier, Jean-Sébastien Gauthier voudra lui aussi connaître un bel été.  

Au monticule, Sam Poliquin ne sera de retour, lui qui est fera partie de l’alignement des Aigles de Trois-Rivières, dans la Frontier League. « Ça nous aurait enlever un poids sur les épaules s’il était de retour», confie Breton, qui félicite du même coup son ancien joueur.

Cédric Vallières voudra aussi faire ses preuves à titre de lanceur. Même chose pour Mathieu Boutin, un vétéran qui connaît la ligue « comme le fond de sa poche ». Autre point d’interrogation, Marc-Antoine Bérubé pourrait revenir d’ici la fin de la saison, vu son rôle à titre d’entraîneur de l’ABC. 

UN CALENDRIER « RÉGULIER » ET PLUSIEURS HOMMAGES

Le calendrier de la Ligue de baseball majeur du Québec revient à une certaine normalité pour la saison 2022. 30 matchs seront disputés, dont quatre contre les Expos de Sherbrooke, qui ont déménagé de division l’an dernier. « La Ligue a ajouté deux rencontres avec eux. Ça va faire du bien, car c’est une rivalité naturelle qui amène plus de monde au guichet », admet Jonathan Breton.

En plus de la création de matchs thématiques cette saison, le Big Bill voudra bien rendre hommage à plusieurs de ses piliers. D’abord, on retirera le chandail #16 de Stéphane Waite, lors du match du 27 mai prochain, au stade Julien-Morin. Waite a été joueur-entraîneur du Big Bill entre 1997 et 2004 et a remporté les séries en 1997, 1998 et 2001.

Des cérémonies pour honorer la mémoire de l’ex-directeur général du Big Bill, Marcel Sévigny, et l’ancien président Pierre Bureau sont aussi au programme.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires