La série Coaticook – Thetford se mettra en branle samedi

Par Patrick Trudeau
La série Coaticook – Thetford se mettra en branle samedi
Jonathan Breton s'est réjoui de voir plusieurs joueurs contribuer aux succès du Big Bill depuis le début des séries.   (Photo : Le Progrès de Coaticook - Patrick Trudeau)

BASEBALL SENIOR. Quelques heures après avoir disposé des Cascades de Shawinigan en six rencontres, le Big Bill de Coaticook doit déjà se préparer pour ses prochains adversaires, les Blue Sox de Thetford Mines.

Les deux premiers matches de cette série 4 de 7 auront lieu dès ce week-end, soit samedi au Stade des Caisses Desjardins à Thetford, et dimanche au Stade Julien-Morin de Coaticook. Les joutes débutent à 16 h.

L’horaire complet de cette finale de la division B45 n’avait toutefois pas encore été déterminé au moment d’écrire ces lignes.

Détenteurs du 4e rang de la division avec une fiche de 12-18 en saison régulière, les Coaticookois se mesurent à l’équipe de deuxième place. Les Blue Sox ont compilé un dossier de 17-13 en saison et viennent tout juste de balayer le Cactus de Victoriaville en quatre rencontres.

« On va affronter une autre très bonne équipe, autant offensivement que défensivement. Les Blue Sox ont notamment d’excellents lanceurs, dont Michel Simard et Jonathan Paquet. Encore une fois, on va essayer d’imposer notre tempo et de causer une surprise », a exprimé l’entraîneur du Big Bill, Jonathan Breton.

Celui-ci se réjouissait de pouvoir compter sur quelques jours de repos avant de reprendre l’action, surtout après une séquence de six matches en neuf jours face aux Cascades. « En débutant samedi seulement, mes deux principaux partants, Frédéric Fauteux et Alexandre Pharand, vont être suffisamment reposés. Et, honnêtement, je suis vraiment content que notre série ait pris fin hier soir. Ç’aurait été vraiment « tough » de retourner à Shawinigan et d’essayer de gagner un 7e match », a-t-il admis.

Une première depuis 2019

Mine de rien, le Big Bill est en train de faire amende honorable après une fin de calendrier difficile marquée par quatre défaites consécutives.

En éliminant Drummondville (en 3 rencontres) et Shawinigan (en 6 rencontres), les Coaticookois remportaient du même coup leurs premières rondes éliminatoires depuis 2019.

De plus, ils sont demeurés invaincus à domicile durant cette séquence, avec cinq victoires consécutives devant leurs partisans.

« C’est tout un baume sur nos insuccès de la saison régulière. Et ce qui me fait particulièrement plaisir, c’est qu’à peu près tout le monde a contribué à la victoire contre Shawinigan. Je pourrais nommer 22 héros pour le match d’hier (mercredi) », a fait valoir Jonathan Breton.

Notons que l’autre finale de la LBMQ (division Louisville Sluger) mettra aux prises Montréal et Saint-Jean-sur-Richelieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires