Après 10 ans, Jean-François Blouin quitte la présidence de l’Association de baseball mineur de Coaticook

Par Vincent Cliche
Après 10 ans, Jean-François Blouin quitte la présidence de l’Association de baseball mineur de Coaticook
Jean-François Blouin passe de l’Association de baseball mineur de Coaticook vers Baseball Estrie, où il occupera les fonctions de vice-président Ligue et réglementations. (Photo : gracieuseté)

BASEBALL. Après près de dix années à la présidence de l’Association de baseball mineur de Coaticook, Jean-François Blouin tire sa révérence pour relever de nouveaux défis chez Baseball Estrie.

«Disons que j’avais pas mal fait le tour du jardin au baseball mineur à Coaticook. Je voulais aussi m’impliquer à un autre niveau», confie-t-il.

Le principal intéressé quitte ses fonctions avec le sentiment du devoir accompli. Au fil du temps, il aura travaillé sur de nombreux projets, dont ceux du nouveau tableau indicateur au parc Laurence, le changement des uniformes aux couleurs du Rocket et l’installation de monticules amovibles à certains sites. «Ce dont je suis le plus fier cependant, c’est d’avoir gardé le coût des inscriptions à un taux minimal. En dix ans, je pense que c’est demeuré pas mal au même prix. Je trouvais ça important de le faire, surtout dans un milieu comme Coaticook. En plus, ç’a eu comme effet d’augmenter le nombre des inscriptions au cours des dernières années.»

À son arrivée en poste à l’organisme Baseball Estrie, M. Blouin occupera les fonctions de vice-président Ligue et réglementations. «J’y vais avec un but précis, soit celui de protéger nos jeunes arbitres. On ne se le cachera pas, nos officiels se font rentrer dedans, se font intimider à plusieurs occasions. Il faut que le jeu demeure aussi le fun tant pour nos joueurs que pour les arbitres. Je pense que de travailler sur cet enjeu améliorera le sort du baseball en Estrie.»

Même s’il délaisse son rôle au sein de l’Association de baseball mineur de Coaticook., l’ex-président indique vouloir garder un œil sur les activités à Coaticook. «Je veux être encore présent. Je crois laisser une organisation en bonne santé financièrement et, surtout, entre de bonnes mains. Coaticook aura toujours une place spéciale pour moi et l’avenir est prometteur pour ce sport», conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires