Une somme record amassée au Relais pour la vie de Coaticook

Une somme record amassée au Relais pour la vie de Coaticook

Les coprésidents d'honneur de l'événement, Pierre Langevin et Jean-Pierre Lefebvre, entourent la présidente du Relais pour la vie de Coaticook, Chantal Desrosiers.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

CANCER. La générosité a une fois de plus été au rendez-vous du 16e Relais pour la vie de Coaticook. Les organisateurs ainsi que tous les participants ont salué la coquette somme de 143 769 $ recueillie lors de l’événement, qui s’est déroulé dans la nuit de samedi à dimanche derniers (9 au 10 juin).

Cette somme sera remise à la Société canadienne du cancer. L’organisme l’utilisera afin de subventionner la recherche et offrir des services aux personnes atteintes de la terrible maladie.

PHOTOS DE L’ÉVÉNEMENT

La présidente du comité organisateur du Relais, Chantal Desrosiers, ne pouvait être plus satisfaite qu’à la lecture des résultats, à l’aube. «On ne pensait jamais battre notre record de l’an dernier, mais on l’a fait, raconte-t-elle, un sourire dans la voix. On peut dire que ç’a été une extraordinaire réussite. Même Dame nature, qui, habituellement, n’est pas toujours de notre côté, a bien voulu collaborer cette année.»

Difficile de mettre le doigt sur la recette du succès du Relais pour la vie de Coaticook. Après tout, il s’agit de l’un des événements du genre à recueillir le plus d’argent par «tête de pipe» dans la province. «Chaque année, on se pose la question à savoir comment nous allons faire pour nous surpasser, comment nous allons vivre cet événement. Pour ma part, je m’accroche toujours aux gens. Ce sont eux qui font le succès du rendez-vous. Lorsque je m’avance sur la scène et que je vois cette marée de monde au parc Laurence, car, oui, il y en avait beaucoup cette année, je sais que la population a répondu à notre appel et j’en suis extrêmement fière.»

L’émotion au rendez-vous

Comment rester de glace lors du Tour des survivants, l’un des moments-phares du Relais pour la vie. Cette année, plus d’une centaine d’entre eux, accompagnés de leurs êtres chers qui les ont aidés à traverser cette épreuve, ont donné le coup d’envoi. «Ça lance un si beau message, rempli d’espoir», estime Mme Desrosiers.

Un message qu’appuie l’un des porte-parole du rendez-vous, l’homme d’affaires Jean-Pierre Lefebvre, qui a fait équipe avec le directeur général de la Caisse Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie pour l’occasion. «On a accepté de porter ce chapeau, car, comme vous, lorsqu’on apprend qu’on a cette maladie, on ne veut jamais être seul», a-t-il expliqué.

Plusieurs personnes ont également fait preuve de courage en participant au rase-coco, en solidarité avec ceux qui doivent dire adieu à leur chevelure lors des traitements de chimiothérapie.

Au crépuscule, on a également procédé à l’illumination des luminaires le long du sentier.

Notons que le Relais pour la vie de Coaticook sera de retour en 2019 pour une 17e année.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar