Remontée victorieuse du Big Bill contre les Cardinaux

Remontée victorieuse du Big Bill contre les Cardinaux

BASEBALL. Le Big Bill de Coaticook a inscrit huit points dans les deux dernières manches pour vaincre les Cardinaux de St-Jérôme 9 à 5 dimanche après-midi (8 juillet) au parc Melançon de St-Jérôme.

Jérémie Chalifour a sans contredit été le héros du match pour le Big Bill avec 4 coups sûrs en autant de présences dont 3 doubles et 3 points produits. C’est d’ailleurs lui qui a fait produire le premier point de la rencontre avec un double en début de deuxième manche.

Les Cardinaux ont toutefois créé l’égalité dès la fin de manche quand Pedro Luis Hernandez a frappé un simple pour faire compter Jean-Sébastien Gauthier. Ils ont ensuite pris les devants grâce à deux circuits consécutifs après deux retraits en fin de quatrième. Pedro Luis Hernandez a d’abord frappé un circuit de deux points et Maxime Désy-Péloquin a suivi avec un coup en solo.

C’est en sixième manche que le vent a tourné alors que Coaticook a inscrit sept points pour prendre les devants. Cédrick Vallières a d’abord frappé un simple puis Michael Therrien a frappé un double. Vallières a ensuite profité d’un ballon-sacrifice de Gabriel Fromental Houle pour marquer et Therrien a croisé le marbre sur un coup sûr de Miguel Comptois. Ce dernier a marqué le troisième point de la poussée quelques frappeurs plus tard sur un simple de Chalifour et Maxime Beaudoin a frappé un double de deux points. Chalifour et Beaudoin ont profité d’une erreur du joueur d’arrêt-court pour inscrire les sixième et septième points de la manche. Jérémie Chalifour a produit son troisième point de la partie avec un double en début de septième manche et Samuel Savoie a frappé un circuit en solo dans une cause perdue lors du dernier tour au bâton des Cardinaux pour compléter le pointage.

Mathieu Boutin (5-1) remporte la victoire pour Coaticook. En six manches de travail, il a donné 4 points mérités sur 7 coups sûrs et 4 buts sur balles, tout en faisant mordre la poussière à 5 frappeurs. Cédrick Vallières a lancé la septième manche et a donné un point sur 2 coups sûrs.

Vincent Ouellette encaisse la défaite pour St-Jérôme. En 5.1 manches de travail, il a cédé 7 points, dont 6 mérités, sur 9 coups sûrs et 2 buts sur balles. Il a retiré 4 frappeurs au bâton. Danny Kubis lui a succédé et a alloué 2 points mais un seul mérité, sur 2 coups sûrs et autant de buts sur balles en 1.2 manche lancée.

Défaite en soirée pour le Big Bill

Samuel Ouellet, des Brewers de Montréal, a excellé tant au bâton que sur le monticule dimanche soir au stade Raymond-Daviault de Montréal et les Brewers ont eu raison du Big Bill de Coaticook par le compte de 9 à 5.

Ouellet a produit trois points à l’aide de 2 coups sûrs dont un circuit et a aussi lancé 3 manches en relève sans accorder un seul coup sûr pour être créditer du sauvetage. Le partant des Brewers, Emmanuel Hamel-Carey (4-0), avait auparavant lancé 4 manches et avait concédé 5 points sur 9 coups sûrs et 2 buts sur balles pour mériter sa quatrième victoire en autant de décisions cette saison.

Le Big Bill a pris les devants en deuxième manche quand Samuel Fagnan est venu compter sur un simple de Maxime Beaudoin, mais les Brewers ont répliqué avec quatre points dès leur retour au bâton, dont un sur un double de Ouellet. Kevin Bergeron a frappé un circuit de trois points pour créer l’égalité en début de troisième manche mais Jean-Luc Blaquière l’a imité avec un circuit en solo en fin de manche pour redonner les devants à Montréal. Frédéric Mercier a aussi fait compter François-Alexandre Tambosso avec un double dans cette demie-manche.

Gabriel Fromental Houle a rapproché le Big Bill à un seul point des Brewers avec un circuit en solo en début de quatrième mais Montréal a marqué deux points pour une deuxième manche de suite à leur retour au bâton, en profitant entre autres d’un double de Jean-Luc Blaqiuère. Samuel Ouellet a ensuite frappé un circuit en solo en fin de cinquième manche pour le neuvième point de Montréal.

Jonathan Raftus (4-2), qui a accordé 8 points mérités sur 11 coups sûrs en 3 manches de travail, encaisse la défaite pour le Big Bill. Frédérick Fauteux a ensuite lancé 2 manches et a cédé un point sur 2 coups sûrs et un but sur balles. Tristan Legault a lancé la dernière manche sans donner de points.

(Source: Samuel Préfontaine – LBMQ)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar