Comprendre les faits sur l’installation d’une chaise d’escalier ou d’un ascenseur

Comprendre les faits sur l’installation d’une chaise d’escalier ou d’un ascenseur

Les escaliers peuvent présenter des dangers, en particulier pour les personnes qui vivent seules et qui ont des problèmes de mobilité. Une solution efficace et sécuritaire consiste à installer une chaise d’escalier ou un ascenseur.

Tout dépendant des besoins de la personne et de ses capacités à se mouvoir, ces deux appareils peuvent être installés dans la plupart des maisons et autres bâtiments. Pour vous aider à faire votre choix, Élévaction vous présente ici les faits à comprendre sur l’installation d’une chaise d’escalier ou d’un ascenseur.

Qu’est-ce qu’une chaise d’escalier ?

Une chaise d’escalier s’installe directement sur la rampe d’escalier, que celui-ci soit droit ou courbé. Aucune rénovation n’est requise pour installer une chaise d’escalier, car les rails sont montés sur l’escalier et non sur le mur. Fonctionnant à batteries, aucune alimentation électrique spéciale n’est nécessaire et cela permet d’utiliser la chaise même lors de pannes de courant. Les contrôles se trouvent autant au bas qu’en haut des escaliers, ce qui permet à l’utilisateur d’appeler la chaise, ainsi que sur la chaise-même.

Une chaise d’escalier convient aux utilisateurs qui peuvent marcher mais qui ont une mobilité réduite, deviennent rapidement fatigués lorsqu’ils montent les escaliers, ou ont des problèmes d’équilibre. De plus, une chaise d’escalier est un choix plus économique qu’un ascenseur, et elle ne prend que très peu d’espace lorsqu’elle est pliée entre les usages.

Qu’est-ce qu’un ascenseur résidentiel ?

Les ascenseurs résidentiels peuvent être une solution parfaite si l’accessibilité et la mobilité dans votre maison sont un défi. À mesure que l’empreinte au sol d’un ascenseur résidentiel a diminué au fil des ans, de plus en plus d’aînés et de personnes à mobilité réduite envisagent d’ajouter un ascenseur résidentiel pour faciliter et sécuriser les déplacements entre les étages d’une maison.

La clientèle à qui s’adresse généralement ce type d’appareil est plus particulièrement les personnes en fauteuil roulant, à qui un ascenseur résidentiel offre une plus grande liberté et autonomie dans la maison.

Cependant, comme pour tout projet de modification de domicile, il y a un certain nombre de considérations à prendre en compte. En plus d’être un projet beaucoup plus coûteux et compliqué que l’installation d’une chaise d’escalier, de nombreux propriétaires ne réalisent pas que pour qu’un ascenseur soit installé, il doit y avoir un espace disponible important. La construction d’une cage d’ascenseur peut limiter l’emplacement de l’ascenseur à certaines parties de la maison ou rendre impossible l’installation d’un ascenseur résidentiel.

Comment choisir entre la chaise d’escalier et l’ascenseur ?

Pour faire un choix entre la chaise d’escalier et l’ascenseur pour une aide à la mobilité, il faut donc prendre en compte vos besoins, votre budget, mais aussi la capacité de votre résidence à accueillir l’appareil en question.

Si vous avez besoin de faire installer une chaise d’escalier ou un ascenseur résidentiel, ou que vous hésitez entre les deux, les spécialistes chez Élévaction seront en mesure de vous donner toute l’information nécessaire pour vous aider à faire un choix judicieux et trouver la solution qui répondra le mieux à vos besoins.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires