SAQ: 2e hausse de prix en 6 mois, cette fois de 3,7 % dimanche prochain

La Presse Canadienne
SAQ: 2e hausse de prix en 6 mois, cette fois de 3,7 % dimanche prochain

MONTRÉAL — Pour la deuxième fois en un peu plus de six mois, la Société des alcools du Québec (SAQ) annonce une augmentation de prix, cette fois de 3,7 %, en moyenne, sur 2550 produits. 

La hausse entrera en vigueur dimanche prochain, le 22 mai, pour la forte majorité des produits, mais le 17 juillet prochain pour 80 d’entre eux.

Parmi les produits de spécialité, principalement offerts dans l’Espace Cellier, 1328 subiront une hausse de prix de 3,3 % et que les prix de 157 autres diminueront 2,6 % dimanche prochain.

La SAQ signale que les prix de 182 autres produits seront ramenés à la baisse, en moyenne de 2,1 %, et que ceux de 606 resteront stables.

Au début du mois de novembre dernier, la SAQ a annoncé qu’elle procéderait à une hausse de prix moyenne de 1,66 % sur 1332 produits, la plupart dans les jours suivants, bien que les prix d’une cinquantaine d’entre eux n’aient été relevés qu’à la fin du mois de janvier dernier.

Dans un communiqué publié lundi, la société d’État explique qu’en contexte de perturbation de la chaîne d’approvisionnement mondiale, de hausse exceptionnelle des coûts de transport maritime et d’augmentation des coûts de production des fournisseurs, le nouvel ajustement de prix devient nécessaire.

La SAQ précise que les coûts de production des fournisseurs sont liés à des pénuries de bouteilles, de bouchons et d’étiquette de même qu’à une pénurie de main-d’œuvre. 

De plus, les conditions climatiques défavorables de 2021 affectent toujours l’offre de produits pour certaines régions viticoles, selon la SAQ, avec une disponibilité moindre de certains produits et une demande qui reste forte. Trois régions françaises sont particulièrement affectées, le Beaujolais, la Bourgogne et la Loire.

Ce sont des arguments semblables qui ont été servis par la SAQ en novembre dernier pour justifier la hausse des prix de l’époque.

La société d’État rappelle aussi que le 1er avril dernier, le gouvernement du Canada a procédé à l’augmentation annuelle des taux des droits d’accise sur les boissons alcooliques. Pour le vin, une augmentation de 2,4% a été appliquée, ce qui représente un autre facteur ayant eu une incidence sur l’ajustement des prix.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires