La tempête Fiona a fait disparaître des dunes à l’Île-du-Prince-Édouard

La Presse Canadienne
La tempête Fiona a fait disparaître des dunes à l’Île-du-Prince-Édouard

DALVAY BY THE SEA, Î.-P.-É. — Parcs Canada qualifie de «choquante» l’ampleur de l’érosion des dunes sur les plages du parc national de l’Île-du-Prince-Édouard en raison de la tempête post-tropicale Fiona.

Jennifer Stewart, de Parcs Canada à l’Île-du-Prince-Édouard, dit que dans des endroits comme Dalvay Beach, la perte de dunes de sable depuis la tempête a complètement changé le paysage.

Mme Stewart affirme que le système de dunes de Dalvay a maintenant complètement disparu et que la route près de la plage s’érode également.

La tempête post-tropicale a fait des ravages sur une large bande du Canada atlantique, s’étendant de l’est de la Nouvelle-Écosse jusqu’au Cap-Breton, à l’Île-du-Prince-Édouard et dans le sud-ouest de Terre-Neuve.

Mme Stewart, qui travaille au parc national de l’Île-du-Prince-Édouard depuis 2000, soutient que Fiona a causé la plus grave érosion côtière qu’elle ait vue dans sa carrière.

Elle dit que la perte de dunes est troublante, car celles-ci protègent les plages de l’impact des tempêtes.

Cette dépêche a été produite avec l’aide financière des Bourses de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires