L’Estrie dit non à la maltraitance contre les aînés

L’Estrie dit non à la maltraitance contre les aînés

Micheline Roberge (prés. de la Table régionale et de la Table de concertation des aînés de la MRC de Memphrémagog), Pierre Reid (député d’Orford), Sylvie Quenneville (dir. adjointe du programme de soutien à l’autonomie des personnes âgées au CIUSSS de l’Estrie), Karine Gagnon (dir. du CAVAC Estrie et rep. de la Concertation estrienne contre la maltraitance des personnes aînées) et Richard Poirier (prés. d’Échec au crime) se rallient pour dénoncer toute maltraitance à l’égard des aînés.

Crédit photo : (Photo Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

MOBILISATION. Une vingtaine d’organismes estriens s’unissent pour dénoncer toutes les formes de maltraitance envers les aînés.

En 2018, ces partenaires socio-économiques, communautaires et institutionnels travailleront main dans la main pour poser des actions concrètes et concertées contre les abus faits aux aînés.

La campagne de sensibilisation débute avec une série de dix représentations théâtrales. La troupe Poivre et Sel montera huit fois sur scène pour la pièce francophone «Réveille-toi Arthur!». Les comédiens du Théâtre La Belle Gang, pour leur part, interpréteront une pièce anglophone intitulée «Grandpa is not cashcow and grandma won’t take any bull». Ces deux pièces visent à sensibiliser le public aux différentes formes d’abus que peuvent vivre les aînés, et les inciter à dénoncer la violence envers eux ou autres aînés de leur entourage.

S’ajoute une formation intitulée «Ce n’est pas correct», qui permettra de reconnaître des indices de maltraitance.

Il y aura aussi la diffusion d’outils de bonnes pratiques, des liens avec des personnes responsables de la politique Municipalité amie des aînés, de la médiation citoyenne et d’autres formations.

Ces nouveautés viennent complémenter ce qui existent déjà, comme la Charte de la bientraitance des personnes aînées de l’Estrie, déployée en 2016, ainsi que la campagne du ruban mauve.

Ce ruban marque notamment la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des aînés, le 15 juin. Cette campagne prend de plus en plus d’ampleur, passant de 5000 rubans mauves distribués en 2012 à près de 13 000 en 2017.

Sylvie Quenneville (dir. adjointe du programme de soutien à l’autonomie des personnes âgées au CIUSSS de l’Estrie) rappelle l’importance de dénoncer les comportements inacceptables à l’égard des aînés, comme l’âgisme, les fraudes ou les violences physiques et mentales. «Il faut en parler, car les aînés doivent vivre dans un milieu sain et sécuritaire», insiste-t-elle.

Information ou dénonciation à la Ligne Aide Abus Aînés au 1 888 489-2287 ou la

Ligne Échec au crime au 1 800 711-1800.

 

Représentations de la pièce «Réveille-toi Arthur!»

 

18 juin à 14 h

Centre communautaire de Way’s Mills à Barnston-Ouest

 

19 juin à 13 h 30

Auditorium des Tisserands à Magog

 

20 juin à 13 h 30

Théâtre des Tournesols à Cowansville

 

21 juin à 13 h 30

Centre culturel France Arbour à Granby

 

 

Représentations de la pièce «Grandpa is not cashcow and grandma won’t take any bull»

 

6 juin à 13 h 30

Théâtre Lac brome à Knowlton

 

Poster un Commentaire

avatar