Les Fermières offrent des collations aux mamans et petits de Parent-bition

Les Fermières offrent des collations aux mamans et petits de Parent-bition

L'enseignante Ève Brosseau, les élèves Jessica Cormier-Olivier et Kassandra Guimond, en compagnie du petit Kaleb, la présidente du Cercle des Fermières Saint-Marc, Céline Dugrenier, ainsi qu'une membre de cet organisme, Julie Champagne, célèbrent le nouveau partenariat avec Parent-bition.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Grâce à un partenariat conclu avec le Cercle des fermières Saint-Marc, les jeunes mamans ainsi que leurs poupons inscrits au programme Parent-bition pourront étudier et s’amuser le ventre plein.

Une première livraison de 577 collations santé a été effectuée mercredi matin (7 novembre). Six membres de l’organisme ont préparé les petits délices, lesquels pourront également être préservés à l’intérieur d’un congélateur acquis à la suite d’un don de la Caisse Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie.

L’heure de la collation pouvait parfois créer problème puisque certains ne pouvaient en amener vu leur condition précaire. Les différents acteurs du programme Parent-bition ont donc tendu le bras vers les Fermières Saint-Marc, qui ont répondu à l’appel par la positive. «On veut poursuivre notre implication au sein de la communauté, explique la présidente du regroupement, Céline Dugrenier, qui note également la participation de ses membres au sein des Paniers de Noël. On fait également de belles rencontres et ça permet le partage d’apprentissage, comme la cuisine.»

Lorsque les muffins, barres et biscuits auront été tous dévorés, il sera possible de passer une nouvelle commande. «Les participantes pourront écrire ce qu’elles ont préféré ou pas, comme ça on pourra s’ajuster», mentionne Mme Dugrenier.

Le programme Parent-bition a pour but de favoriser la reprise des études de niveau secondaire de jeunes mamans. Elles y vont trois avant-midi par semaine et disposent d’une halte-garderie gratuite. Présentement, une douzaine d’inscriptions ont été enregistrées pour cette troisième année du programme, en hausse par rapport aux années précédentes.

Poster un Commentaire

avatar