L’église de Martinville ferme ses portes

L’église de Martinville ferme ses portes

Il n'y aura plus de célébrations à l'église Saint-Martin, située dans la petite communauté de Martinville.

Crédit photo : (Photo archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

RELIGION. Une dernière messe a été célébrée en janvier dernier à l’église Saint-Martin, qui a, depuis ce temps, fermé ses portes dans le petit village de Martinville.

La décision de mettre un terme aux activités de cette communauté n’a pas été prise à la légère, souligne l’animateur paroissial à la paroisse Notre-Dame-de-l’Unité, Gérard Leblanc. «Le processus qui nous a mené à la fermeture en a été un de longue haleine, qui a duré près de quatre ans, précise-t-il. Les gens ont d’abord été consultés. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il ne s’agit pas d’une raison matérielle ou économique qui motive notre décision. C’est plutôt par manque d’engagement dans la pastorale au niveau de la communauté.»

Selon des observateurs, moins d’une dizaine de paroissiens se déplaçaient pour assister aux dernières célébrations.

«Ça fait un trou dans le village»

Le maire de Martinville, Réjean Masson, se désole de cette situation. «Ça fait un trou dans le village, raconte-t-il.  Après la fermeture du dépanneur il y a plus de deux ans, c’est une autre tuile qui s’abat sur nous.»

La paroisse Notre-Dame-de-l’Unité souhaite vendre l’église Saint-Martin. La Municipalité serait-elle intéressée à l’acheter? «Il y a bien des gens qui aimeraient qu’on la conserve, avance le maire Masson. On n’est pas fermé à l’idée, mais il faut trouver des solutions. L’église, c’était aussi notre salle communautaire. On ne peut pas acheter le bâtiment juste pour le sous-sol, ce ne serait pas rentable.»

Pour le moment, le premier magistrat ne sait pas quelle nouvelle vocation pourrait être donnée à ce bâtiment construit en 1959.

Poster un Commentaire

avatar