Waterville TG a un besoin urgent de main-d’œuvre de production

Par Dany Jacques

La direction et le syndicat de Waterville TG pense que le vent tourne enfin car cette entreprise doit répondre à une augmentation de sa production.

20 postes réguliers et 10 postes d’étudiants sont nécessaires pour répondre à la demande accrue de la production reliée aux bandes d’étanchéité dans le milieu de l’automobile.

 

La direction de cette compagnie, qui possède une usine à Waterville, une autre à Coaticook, ainsi qu’un centre de distribution à Sherbrooke, explique cette augmentation soudaine par deux raisons.

 

La première est reliée à une augmentation du volume des ventes de 30% plus élevé qu’en pareille date l’année dernière. «La deuxième est en lien directe avec la deuxième phase de réorganisation des opérations reliée à son plan de survie qui se traduit par des transferts plus élevés de production normalement destinée ou fabriquée aux États-Unis par des compagnies sœurs», de dire le vice-président exécutif senior, Mario Larose.

 

800 personnes travaillaient à cet endroit il y a un an avant les difficultés de l’industrie automobile, qui a provoqué une réduction du personnel jusqu’à moins de 500. Depuis, des embauches progressives ont fait grimper ce nombre à près de 700.

 

Rappelons qu’il y a un an, l’entreprise employait 800 personnes. Ce nombre a chuté à quelque 490 travailleurs à l’automne, en raison des difficultés dans l’industrie automobile. Depuis, des embauches progressives ont eu lieu pour porter ce nombre à près de 700 personnes qui travaillent actuellement chez Waterville TG.

 

Les personnes intéressées par un de ces postes peuvent faire parvenir leur curriculum vitae par la poste au 10 rue Dépôt, Waterville (Québec) J0B 3H0, par courriel à carrieres@wtg.ca ou par télécopieur au 819-837-0132.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires