Une période de grands changements pour le Centre d’action bénévole

Par Vincent Cliche
Une période de grands changements pour le Centre d’action bénévole
Le conseil d'administration du Centre d'action bénévole de la MRC de Coaticook pose fièrement en face de l'établissement

Au cours des prochaines semaines, le Centre d’action bénévole de la MRC de Coaticook subira une transformation extrême. L’établissement de la rue Cutting sera agrandi et entièrement réaménagé pour répondre aux normes. Cette opération «peau neuve» coûtera plus de 850 000 $.

Ce projet est mijoté depuis plusieurs années par les dirigeants du Centre d’action bénévole. «Nous avons analysé plus d’une vingtaine de scénarios, mentionne le directeur général de l’endroit, Carol-Guillaume Gagné. Il fallait trouver un endroit assez grand (8000 à 10 000 pieds carrés) pour accueillir nos services et près des gens, idéalement au centre-ville. La plupart des sites étudiés ne répondaient pas à ses critères. Voilà pourquoi nous sommes revenus à l’idée de transformer notre bâtiment actuel.»

Les travaux de réaménagement et d’agrandissement, lesquels devraient débuter en novembre, permettront l’ajout d’une cage d’escalier et d’un ascenseur. La superficie totale passera de 8000 à 10 000 pieds carrés. «Essentiellement, les escaliers et l’ascenseur représentent l’ajout des 2000 pieds carrés, signale M. Gagné. Toutefois, l’espace que les anciens escaliers prenaient à l’intérieur du CAB pourra être réaménagé et on gagnera de la superficie pour nos services. On détruira certains murs également pour offrir des espaces plus aérés.»

Pour faire place aux rénovations, l’équipe du Centre d’action bénévole de la MRC de Coaticook a dû déménager toute son équipe. Les services administratifs (comptabilité, accompagnement au transport, prise de rendez-vous et projets spéciaux) ont été déplacés au deuxième étage de l’hôtel de ville de Coaticook. Le sous-sol de l’église Saint-Jean accueille dorénavant les activités des cuisines collectives. Les services de maintien à domicile et ceux de la popote roulante ont désormais pignon sur rue au Centre communautaire Élie-Carrier. Finalement, le comptoir vestimentaire a été relogé à la boutique Mode Écolo, sur la rue Child. Le dépôt de vêtements, lui, se fait non loin du CAB, dans un local voisin du garage Devost.

Pour le directeur général du Centre d’action bénévole, ces déménagements devaient se faire très rapidement. «Il fallait faire vite, car nous entrons bientôt dans une période cruciale, soit celle des préparatifs pour les Fêtes. Il fallait être prêt pour la Guignolée, les paniers de Noël et les Cuisines collectives des Fêtes. Par chance, on a eu une très belle collaboration du milieu. Il y a eu beaucoup d’entraide», fait savoir Carol-Guillaume Gagné.

Et que pensent les employés de tout ce branle-bas de combat? «On est tous sur un feu roulant. C’est certain qu’on perd un peu de notre confort et de notre routine, mais ça fait tellement longtemps qu’on attend ce projet qu’on est prêt à faire certains sacrifices. Nous sommes tous euphoriques aussi.»

Les travaux devraient être terminés d’ici trois ou quatre mois. Le nouveau Centre d’action bénévole accueillera donc ses premiers clients à la fin de l’hiver.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires