Une nouvelle urgence de 3,7 M $ prête à être utilisée

Par Vincent Cliche
Une nouvelle urgence de 3,7 M $ prête à être utilisée
La directrice des soins infirmiers et du programme de santé physique au Centre de santé et de services sociaux de la MRC-de-Coaticook

Depuis le 30 août dernier, les utilisateurs du Centre de santé et de services sociaux de la MRC-de-Coaticook ont accès à la toute nouvelle urgence de l’établissement. Celle-ci a été complètement réaménagée et agrandie, moyennant une somme de 3,7 millions de dollars.

Dix mois après la première pelletée de terre annonçant le début des travaux en novembre dernier, les dirigeants du CSSS de la MRC-de-Coaticook peuvent crier mission accomplie. «Nous avons respecté tous nos échéanciers, explique fièrement le chargé de projet, André Talbot. Tout a été réalisé dans les règles de l’art et sans contrainte pour notre clientèle.»

La directrice des soins infirmiers et du programme de santé physique, Carine Fortin, confirme les dires de son collègue. «Les inconvénients pour nos utilisateurs ont été minimes. Ils ont été vécus au niveau de la circulation à l’intérieur de l’établissement. Elle s’est avérée un peu plus complexe qu’à l’habitude. Toutefois, les gens se sont bien adaptés à ces contraintes; la signalisation aidant.»

L’accessibilité aux soins, quant à elle, n’a connu aucune interruption durant toute la période des travaux. «Nous avons déménagé la salle de réanimation en l’espace de cinq minutes seulement. Pendant ce temps, un appel a été logé pour informer les ambulances que la nouvelle entrée était maintenant accessible. Durant cette même nuit, tous les autres appareils et accessoires, comme les ordinateurs et le matériel de pharmacie, ont été déplacés vers des endroits temporaires. Ils sont maintenant revenus dans la nouvelle urgence», précise Mme Fortin.

Les avantages d’une nouvelle urgence

Outre l’aspect esthétique soigné, vaste et illuminé du nouvel espace où tout a été minutieusement élaboré dans les moindres détails, on compte de nombreux avantages à l’agrandissement de l’urgence du Centre de santé et de services sociaux de la MRC-de-Coaticook.

Pour les spécialistes de la santé, l’aménagement des six salles leur permet une vision périphérique de tous les patients. Dans la salle d’attente, un coin pour les personnes atteintes de fièvre ou de toux a été aménagé pour éviter la contamination. Un espace pour les enfants a également été pensé.

À l’extérieur, l’arrivée des ambulances a complètement été repensée. Celle-ci se situe maintenant derrière l’établissement où un couloir unidirectionnel attend les conducteurs de ces véhicules d’urgence. «Ils ne reculeront plus dans un stationnement achalandé comme par le passé. C’était une question de sécurité», prétend Carine Fortin.

Un salon pour les familles, une salle d’allaitement, une entrée discrète pour le salon funéraire et de nouveaux téléviseurs viennent compléter cet agrandissement et ce réaménagement de plus de 3500 pieds carrés.

Les dirigeants du CSSS ont travaillé en triade de gestion, soit avec des pôles clinique, financiers et ressources matérielles. «Nos rencontres d’équipe, nos échanges fréquents tout au long du projet ainsi que la validation de chacune des étapes nous ont permis de coordonner avec diligence l’ensemble des travaux et des changements et d’en évaluer les répercussions auprès des secteurs concernés», indique le directeur des services administratifs du CSSS de la MRC-de-Coaticook, François Laperle.

Rappelons que les travaux ont été confiés à l’entreprise coaticookoise Tijaro. «Des entrepreneurs locaux, ç’a fait une grande différence, croit André Talbot. Non seulement ont-ils été très minutieux et soucieux de leurs travaux, mais on sentait une réelle fierté, un sentiment d’appartenance chez eux.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires