Un retour presque au bercail pour Vincent Tanguay

Par Dany Jacques
Un retour presque au bercail pour Vincent Tanguay
Le nouveau directeur général de Coaticook

En poste à la direction générale de la Ville de Coaticook depuis le 10 mai, Vincent Tanguay effectue presque un retour au bercail dans son patelin d’adoption.

Cet avocat de formation de 35 ans a peut-être rapidement pris la relève de Robert Taylor, mais il n’est pas en pays inconnu à l’intérieur de l’hôtel de ville.

 

En effet, Vincent Tanguay a été greffier à Coaticook de 2002 à 2004 puis directeur général au même endroit de 2004 à 2007. Il a habité ici plus de six ans et sa conjointe Josée St-Amour est native de Coaticook. La petite famille, qui comprend deux enfants d’âge préscolaire, s’installera d’ailleurs dans la région dès le 1er juin.

 

Il y a environ trois ans, il a quitté la région pour un bref séjour dans les Forces armées, mais cet homme natif de Sherbrooke a plutôt modifié son orientation pour obtenir sa maîtrise en administration publique à l’Université de Sherbrooke.

 

Par la suite, il fait son entrée en 2008 à la direction générale de la Municipalité de Cantley, une ville de 9000 personnes située dans l’Outaouais. En 2009, il devient responsable des affaires immobilières de la Ville de Gatineau jusqu’à son arrivée à Coaticook. «Je suis très heureux de revenir à Coaticook avec la petite famille, et une équipe de soccer m’a déjà appelé pour me joindre à eux», s’amuse-t-il à dire pour parler de son intégration.

 

Le futur centre agroalimentaire représente son dossier le plus important. Son mandat consiste à préparer la construction de ce bâtiment d’environ 900 000 $ dans le parc industriel, idéalement dès l’automne 2010 si tout roule sur des roulettes. «Ça progresse bien et des clients sérieux se manifestent déjà», se réjouit-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires