Un projet de logements adaptés sur la glace à Coaticook

Par Vincent Cliche
Un projet de logements adaptés sur la glace à Coaticook
Un projet de logements adaptés devait voir le jour à l'intersection des rues des Ruisselets et de la Rivière

COUPURES. Le projet de logements adapté Hestia est sur la glace, du moins, pour le moment. Pilotée par l’Association des personnes handicapées de la MRC de Coaticook (APHC), l’initiative aurait permis à quelque 17 unités de voir le jour à l’intersection des rues de la Rivière et des Ruisselets, à Coaticook.

Bien évidemment, la directrice générale de l’APHC, Marick Tessier, se dit désolée du retard engendré par des décisions gouvernementales. «Je suis frustrée, dit-elle sans détour. Encore une fois, on fait des coupures, mais pas à la bonne place. Ce sont les gens qui sont le plus dans le besoin qui écopent.»

Selon les informations recueillies par Le Progrès de Coaticook, la plupart des projets reliés au programme AccèsLogis auraient été mis sur la glace. «Au départ, Hestia était supposé se concrétiser à l’été 2017, mais ç’avait été devancé d’un an. Tout allait bien, pourtant. On devait faire la première pelletée de terre cet été. J’espère que ce ne sera pas trop retardé, car il y a un réel besoin pour ce type d’habitations à Coaticook», mentionne Mme Tessier.

La coopérative d’habitation Hestia serait née d’une étude réalisée par le Centre de santé et de services sociaux de la MRC-de-Coaticook, déposée l’an dernier. Le document démontrait qu’il y avait un manque de logements adaptés dans la région. Pour répondre à ce besoin, l’étude concluait que ça prendrait au moins une quinzaine d’unités. On prévoyait une facture de deux millions de dollars pour la réalisation de ce projet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires