Un gymnase pour l’école St-Luc de Barnston

Par Vincent Cliche

La construction du nouveau gymnase de l’école St-Luc de Barnston est presque terminée. La direction de l’établissement scolaire souhaite donc lever le voile sur son nouveau plateau sportif d’un demi-million de dollars au mois de décembre.

Ce n’est pas d’hier qu’on parle de la construction d’un gymnase à la petite école de Barnston. «Ça fait des années que la demande est faite, soutient la directrice adjointe de l’établissement, Johanne Bérard. Seulement, les critères changeaient année après année et nous devions nous réajuster.»

Il y a deux ans, l’institution scolaire forme le comité Gymnase. La demande finale est acheminée au ministère de l’Éducation, du Loisir et des Sports et est appuyée par la députée de Saint-François, Monique Gagnon-Tremblay. Finalement, un projet de 583 000 $ est sur la table. Le ministère s’engage à payer 60 % de la facture, tandis que l’autre part doit être assumée par des contributions du milieu. Plusieurs institutions et commerces embarquent dans l’aventure, dont la Ville de Coaticook, la Municipalité de Barnston-Ouest, la Ville de Stanstead-Est, le concessionnaire NV Cloutier ainsi que la Caisse populaire Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie. Après une campagne de financement d’une année, on a amassé quelque 188 000 $, alors que l’objectif avait été fixé à 233 000 $. «Quand le ministère a vu que tout le milieu s’était mobilisé pour ce projet, il n’a pu nous refuser le gymnase, mentionne Mme Bérard. Nous sommes une petite municipalité et d’avoir réussi à amasser un tel montant, ça relève de l’exploit.»

Un gymnase qui servira à la communauté

Le nouveau gymnase de l’école St-Luc de Barnston aura une superficie de 216 mètres carrés. Les jeunes élèves pourront s’en donner à cœur joie à pratiquer leurs sports préférés dans le cadre des cours d’éducation physique. «On a même l’espace pour ériger un mur d’escalade», souligne fièrement la directrice adjointe. Le gymnase sera également accompagné de deux nouveaux vestiaires pour les jeunes élèves.

Avant la construction du nouveau gymnase, les élèves devaient se rendre au sous-sol de l’école, dans une salle où les casiers sont aménagés, pour leurs cours d’éducation physique. «Le nouveau gymnase sera beaucoup plus approprié pour la pratique des sports, explique Johanne Bérard. De plus, nous sommes une école reconnue du programme Santé globale, où les élèves sont invités à faire deux heures d’activité physique par semaine. Le nouveau gymnase vient s’ajouter à notre offre de services. Depuis que nous avons implanté ce programme, nous avons moins d’absences. Ça montre l’importance de l’activité physique et du sport pour nos jeunes.»

Selon la directrice adjointe, le plateau sportif servira également à toute la communauté. «Nous sommes en région éloignée, alors les gens des villages environnants pourront utiliser ce service au lieu de se rendre vers les grands centres. De plus, selon nos études, notre clientèle étudiante sera stable au cours des prochaines années. On ne connaîtra pas une baisse du nombre de nos élèves. Le nouveau gymnase pourrait aussi être un atout pour amener de nouvelles familles à choisir notre institution et à s’implanter à Barnston.»

Le gymnase, qui a nécessité un investissement d’un demi-million de dollars, sera construit derrière l’école. On devrait procéder à son inauguration officielle en décembre prochain. À voir les petites binettes des élèves, on peut franchement affirmer que ceux-ci ont bien hâte de s’élancer à l’intérieur de leur nouveau plateau sportif.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires