Saint-Venant-de-Paquette renonce à renoncer

Par Christian Caron

C’est en présence des auteurs et des représentants de médias régionaux que la quasi-totalité du coquet petit village de Saint-Venant-de-Paquette s’est déplacée à Sherbrooke, récemment, afin de célébrer la sortie du livre «Un Vaisseau dans les Brumes». Ce recueil de photographies et de textes, qui rend hommage à la petite municipalité de la MRC de Coaticook, constitue une autre façon d’amasser des fonds afin de sauver l’église de l’endroit, un véritable joyau de notre patrimoine régional.

C’est au bar Le Loubards de Sherbrooke que la conférence s’est déroulée et les personnes présentes ont été en mesure d’entendre le vibrant témoignage de l’auteur-compositeur-interprète, Richard Séguin, qui réside à Saint-Venant-de-Paquette, sa terre d’accueil, depuis plus de 30 ans..

Le photographe Stéphane Lemire, autre collaborateur au projet, a également prononcé quelques mots pour souligner son attachement à Saint-Venant, la Tourterelle des Cantons-de-l’Est.

Le livre «Un Vaisseau dans les Brumes» renferme de magnifiques photos du paysage de St-Venant baigné d’une brume légère qui survole les valons. Des photos nous montrant la tranquillité des lieux, qui exhibent la splendeur de l’église-musée, la beauté du Sentier poétique, la froideur de l’hiver, les sentiers cachés de la forêt, etc. Le genre de photos qui nous réconcilie avec la paix et le silence.

Les clichés sont accompagnés des textes de Michel Bélair, journaliste au quotidien Le Devoir. Outre Richard Séguin qui signe la préface, le directeur général de Saint-Venant, Robert Plante présente une judicieuse introduction nous remémorant les débuts de ce village qui dénombrait près d’un millier de citoyens au début des années 1900.

Comme l’ont précisé les promoteurs de ce projet, ce livre ne représente pas qu’un simple recueil poétique démontrant la volonté des habitants du village de sauver leur communauté, mais bien un outil indispensable à la réalisation de travaux de rénovation sur le bâtiment-phare de Saint-Venant, soit l’église-musée qui renferme aussi une galerie d’art.

Tous les profits amassés par la vente du recueil serviront à restaurer l’église.

En cette époque d’exode rural et de débat sur la place qu’occupent les régions au Québec, la municipalité de Saint-Venant-de-Paquette s’avère une véritable source d’inspiration pour toutes les petites collectivités menacées de disparaître. Depuis plusieurs années, les 125 citoyens de ce patelin se serrent les coudes et font preuve de dynamisme afin de maintenir le village en vie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires