Sacrifier cheveux et poils pour une bonne cause

Par Dany Jacques

Pour la première fois, la Fondation de l’hôpital de Coaticook a réussi à convaincre une femme de se faire raser les cheveux pour une bonne cause.

En effet, Marjolaine Custeau a accepté de relever ce défi avec joie même si elle arbore une jolie crinière châtaine. «J’y vais pour aider la Fondation, car je connais aussi les besoins de l’hôpital», indique celle qui remettra également sa chevelure à une personne qui en a besoin.

Mme Custeau sait de quoi elle parle, car elle occupe un poste de préposé aux bénéficiaires au centre hospitalier, en plus de siéger sur le conseil d’administration de la Fondation de l’hôpital.

La 5e édition de cette activité de financement présente une autre première avec une seconde personnalité ayant accepté de se faire couper les cheveux. Il s’agit de Donald Lavigne, directeur général d’Équipements Lagueux. M. Lavigne n’en est pas à sa première expérience sur la chaise du barbier, car il était au cœur de cette activité à sa deuxième présentation.

Le président de la Fondation, Jean-Pierre Dupuis, qui porte la barbe depuis quelques semaines, met également ses poils à prix si des donateurs se montrent suffisamment généreux.

Depuis quatre ans, ce sont Laurent Laprise, Donald Lavigne, Steven Bartlett et Serge Arnesault qui ont mis leur tête à prix pour cette bonne cause.

Tout comme l’an dernier, l’objectif consiste à amasser 25 000 $, et ce, en incluant les profits générés par le tournoi de golf qui précède le souper en soirée.

Le forfait complet pour la journée du 23 septembre coûte 125 $, et on peut s’inscrire en communiquant avec M. Dupuis au 819 849-2782.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires