Roma Fluet se souvient de l’Office d’habitation

Par Vincent Cliche

Invité par la Société d’histoire à participer à un déjeuner-conférence (4 octobre), l’ancien directeur général de la Ville de Coaticook, Roma Fluet, s’est souvenu des premiers balbutiements de l’Office municipal d’habitation de la municipalité.

Cet organisme est derrière les 66 logements créés pour les personnes âgées et à faibles revenus, qui sont situés tout près de l’hôpital coaticookois. Les premières unités ont été livrées en 1973 au coût de 500 000 $. Huit ans plus tard, un nouveau bloc est construit. Ce dernier vient avec une facture de 800 000 $. «On les a construit pour une raison bien simple, estime Roma Fluet. Ils répondaient à un besoin dans la communauté. Même aujourd’hui, nous avons une liste d’attente d’une quarantaine de noms.»

Dans son allocution, M. Fluet a fait un clin d’œil aux premiers résidents des fameux blocs bruns et gris. Qui se rappelle d’Edmond Carignan? Et que dire du premier concierge des établissements, Valmore Valadae? Jeanne Duranleau (mère de l’épouse du barbier Goyette), Gérard Carbonneau (Meubles Lebel et fils) ainsi qu’Arthur Lahaie ont trouvé écho lors de la discussion à laquelle ont pris part une trentaine de membres de la Société d’histoire de Coaticook.

Toujours le feu sacré

Même après avoir pris sa retraite à titre de directeur général de la Ville de Coaticook en 2004, Roma Fluet conserve toujours le feu sacré du monde municipal.

«Je ne me voyais tout simplement pas courir après une petite balle blanche tous les jours, rigole-t-il. J’aime cet environnement. J’aime les gens qui y travaillent.»

Depuis qu’il a quitté ces fonctions, M. Fluet a occupé de nombreux postes dans diverses municipalités comme à Dixville et Waterville. Présentement, il remplace le secrétaire-trésorier de Saint-Edwidge-de-Clifton, qui a dû quitter pour cause de maladie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires