Retour en force de la Fondation du Collège Rivier

Par Vincent Cliche
Retour en force de la Fondation du Collège Rivier
Le directeur général du Collège Rivier

ÉDUCATION. Après avoir relevé avec succès le défi de la relance institutionnelle au Collège Rivier, voilà que les dirigeants s’attaquent à un nouveau projet, celui de remettre sur pied la Fondation de cet établissement scolaire.

L’organisme, créé en 2000, n’a cependant jamais cessé ses activités. «Il y a quelques années, il y a eu une certaine relâche, un essoufflement, raconte la nouvelle présidente de la Fondation, Sylviane Ferland. Avec la reprise, on revient en force. Notre but, c’est de soutenir financièrement les activités du Collège [Rivier].»

Pour sa première année, on s’est fixé un objectif pour le moins ambitieux. D’ici les douze prochains mois, on souhaite amasser 100 000 $. Loin de se tourner les pouces, les administrateurs ont déjà quelque 20 000 $ dans les coffres de l’organisme.

En plus du traditionnel Souper aux homards, qui aura lieu en mai prochain, la Fondation du Collège Rivier peut maintenant compter sur une nouvelle campagne de financement. Un grand tirage permettra à un grand gagnant de repartir avec une location de deux ans d’une Ford Focus, gracieuseté de Maurais Automobiles. Mis à part ce gros lot, d’autres chanceux pourront aussi mettre la main sur un crédit-voyage de 1600 $, une location d’une roulotte pour une semaine au Camping de Compton et cinq chèques-cadeaux de 1000 $ de Rues principales. Pour les acheteurs de première heure, qui se seront procurés les billets avant le 20 juin, dix prix supplémentaires de 300 $ seront offerts.

Au total, 600 billets seront imprimés. Le coût d’une participation est de 100 $.

Un avenir prometteur

Le directeur général du Collège Rivier, Benoit Hélie, voit l’avenir d’un œil prometteur. «La relève institutionnelle est complétée. Nous regardons maintenant vers l’avant et les projets ne manquent pas.»

Au cours des prochains jours, le réaménagement des dortoirs sera fait, question d’accueillir les premiers pensionnaires masculins à la rentrée.

L’association avec Rollin International amènera également une douzaine d’étudiants étrangers en août prochain. «Il y a même des gens de Russie et de France qui sont intéressés à venir étudier ici», souligne avec admiration M. Hélie.

Notons que la Fondation du Collège Rivier sera aussi chapeautée par Guylaine Blouin, Chantal Ladouceur, Jacques Provençal, Michelle Hivert, Annie Leblanc et Lucie Ladouceur, qui complètent le conseil d’administration.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires