Présence policière accrue dans les sentiers de motoneiges

Par Vincent Cliche
Présence policière accrue dans les sentiers de motoneiges
(Photo : Deposiphotos)

SÉCURITÉ. La Sûreté du Québec sera plus présente sur les sentiers de motoneiges et de VTT dans la Vallée au cours des prochaines semaines. En effet, quatre agents ont été affectés à cette tâche partout en Estrie, ce qui inclut bien évidemment la MRC de Coaticook.

Les élus coaticookois ont été avisés par le corps policier de cette présence accrue.

Les interventions de la Sûreté du Québec auprès des motoneigistes et des conducteurs de véhicules tout terrain porteront sur différents aspects. «On portera une attention particulière sur la vitesse, qui est de 70 km/h dans les sentiers, indique le directeur général par intérim du poste de la SQ dans la MRC de Coaticook, Frédérick Pelletier. On veut aussi vérifier si tous les équipements sont en règle et si les conducteurs ont les documents nécessaires pour pratiquer ce loisir.»

Effectivement, il faut avoir un permis de conduire ou encore être détenteur d’un certificat d’aptitude pour prendre légalement les commandes d’un tel véhicule.

Les policiers seront aussi postés près des intersections des grandes routes pour faire des barrages. «C’est la même chose pour les motoneiges qu’avec une voiture. On ne peut pas prendre le volant si on a les facultés affaiblies par l’alcool ou les drogues», précise M. Pelletier.

Au même titre que les automobilistes, les adeptes de motoneiges et VTT s’exposent à des amendes allant de 50 $ à 300 $ s’ils ne respectent pas les règlements.

Notons également que la Sûreté du Québec sera présente au deuxième rassemblement quad au Parc de la gorge de Coaticook, lequel aura lieu le 8 février prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires