Plus d’une centaine d’élèves sensibilisés à la sécurité

Par Vincent Cliche

Plus d’une centaine d’élèves des trois écoles primaires de Coaticook ont été sensibilisés à la sécurité lors du camp Sécurijour, qui s’est tenu le 25 mai dernier, dans les locaux du CRIFA.

Les ateliers offerts aux jeunes brossaient des scènes de la vie quotidienne. «Par exemple, on leur a montré à comment utiliser un extincteur», raconte le pompier et l’un des organisateurs de l’événement, Jonathan Garceau.

Plus loin, un exercice théorique s’annonce. «Que faut-il faire lorsqu’on appelle le 9-1-1? Quels sont les renseignements de base à dire au téléphoniste? Ce sont des informations utiles s’il nous arrive un événement triste», explique M. Garceau.

Outre ces deux ateliers, les élèves ont pu prendre part à un exercice de sécurité à VTT. Plusieurs d’entre eux ont pu également apprendre les techniques de respirations artificielles (RCR).

Il s’agit d’un retour pour le camp Sécurijour. Ce dernier avait fait relâche en 2011. «On veut maintenant s’assurer de le faire chaque année, note un autre organisateur de cette activité, Christian Létourneau. L’an prochain, on aimerait cibler les écoles en milieu rural.»

L’activité est une réalisation de la Régie incendie de Coaticook, en collaboration avec l’UPA et le Club Lions de Coaticook. Grâce à la participation financière de ce dernier groupe, une trentaine d’élèves sont repartis du camp avec un casque de vélo. Sarah Raymond, de l’école Gendreau, a quant à elle remporté une magnifique bicyclette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires