Monique Gagnon-Tremblay tire sa révérence

Par Vincent Cliche
Monique Gagnon-Tremblay tire sa révérence
La députée libérale de Saint-François

Le comté de Saint-François aura un nouveau député lors du prochain scrutin, qui devrait avoir lieu en septembre prochain, selon toutes vraisemblances. En effet, la députée et ministre libérale Monique Gagnon-Tremblay a annoncé son départ de la vie politique, ce matin (17 juillet).

«Je ne vous cache pas que j’ai le cœur noué aujourd’hui, mais je quitte avec la satisfaction du devoir accompli, a-t-elle lancé aux différents représentants des médias, mettant ainsi fin aux rumeurs lancées plus tôt dans la semaine. Il s’agit d’une décision mûrement réfléchie, mais qui a été très difficile à prendre. La grande famille du Parti libéral va certainement me manquer.»

Mme Gagnon-Tremblay a ensuite retracé son bilan politique, citant l’établissement du CRIFA de Coaticook comme l’une de ses plus belles réalisations.

Rappelons que la politicienne a gagné la confiance des électeurs de sa circonscription à sept reprises depuis sa première victoire en 1985. Elle a été à la tête de nombreux ministères, dont ceux de l’Immigration, la Condition féminine, des Relations internationales et du Conseil du trésor, en plus d’avoir été vice-première ministre.

La personne qui lui succédera aura de larges chaussures à remplir, certes. Un conseil pour le futur candidat? «La politique, c’est synonyme de travail, travail, travail. Il faut être proche de la population et, surtout, être rassembleur. Je ne crois pas que ça prend un candidat de prestige pour me remplacer, mais bien un candidat de terrain», affirme celle qui suivra de près la prochaine campagne électorale.

Et pour la suite, Monique Gagnon-Tremblay entend bien profiter de la vie. «J’ai plein de projets, notamment passer du temps avec ma famille et pratiquer un peu plus de sport, comme le golf, que j’avais laissé de côté quand je suis devenue ministre. J’ai bien hâte aussi de revenir sur ma revue de presse des dernières années et prendre quelques notes pour la prospérité.»

La politicienne qui part à la retraite signera-t-elle sa biographie? L’avenir le dira.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires