Martin Charland guide le Big Bill vers un gain de 6-2

Par Christian Caron
Martin Charland guide le Big Bill vers un gain de 6-2
Martin Charland connaît de bonnes séries jusqu’ici… (Photo Christian Caron)

Le bâton de Martin Charland est en feu depuis le début des séries. Le porte-couleur du Big Bill en a donné une autre preuve, mardi soir, en y allant d’un retentissant circuit de 3 points, en route vers un gain de 6 à 2 sur le Vertdure de Trois-Rivières. Grâce à cette victoire, les Coaticookois nivellent la série, 1 à 1.

C’était 2 à 1 pour les représentants de Trois-Rivières lorsque Martin Charland s’est présenté à la plaque, en 4e manche, avec deux hommes sur les sentiers. Le joueur de 2e but du Big Bill a alors catapulté une offrande du lanceur adverse par-dessus la clôture du champ droit, au grand plaisir des spectateurs réunis au Stade Julien Morin. Les locaux prenaient ainsi l’avance 4 à 2 et n’ont plus jamais regardé en arrière.

Charland, qui a également frappé un double à sa première présence, montre une ronflante moyenne de 500 depuis le début des séries éliminatoires.

Benjamin Laroche a lui aussi soutenu l’attaque avec un double et un circuit solo.

Au monticule, le vétéran Jason Smith a fait les choses méthodiquement. En parfait contrôle de son répertoire de lancers, le gaucher n’a accordé que 6 coups sûrs en 7 manches complètes de travail. Les deux points marqués par le Vertdure ne sont pas mérités à sa fiche.

Défaite de 2 à 1

La veille (lundi 7 septembre), à Trois-Rivières, le Big Bill s’était incliné par la marque de 2 à 1. Les lanceurs Marc-André Major et Steve Dubé se sont livrés un duel de lanceurs fort enlevant. Les deux artilleurs n’ont accordé que 4 coups sûrs chacun. Un match chaudement disputé où les deux équipes ont joué du baseball inspiré. Le prochain match aura lieu jeudi soir (10 septembre), à 20 h, à Trois-Rivières. On ne connaît pas l’identité des lanceurs, mais on peut présumer que le Vertdure fera signe à Steven Bélanger. Du côté du Big Bill, il n’est pas impossible que Major soit désigné à nouveau. Alexandre Messier et Jonathan Roy sont aussi des candidats logiques. L’entraîneur Daniel Lachance doit cependant garder à l’esprit que sa troupe sera à l’action, le lendemain (vendredi), à Coaticook pour un quatrième affrontement. La cinquième rencontre aura lieu dimanche à Trois-Rivières (à 14 h). Une belle opportunité pour les partisans du Big Bill d’aller voir le nouveau stade de Trois-Rivières, tout en encourageant leurs favoris.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires