Marc-André Major signe avec les Rangers du Texas

Par Christian Caron
Marc-André Major signe avec les Rangers du Texas
Une autre opportunité se dessine pour Marc-André Major. (Photo Christian Caron)

Marc-André Major portera-t-il l’uniforme du Big Bill de Coaticook en 2008? Les paris sont ouverts! Chaque année, c’est un peu la même histoire avec le lanceur gaucher de Valleyfield. On ne sait jamais vraiment s’il sera à Coaticook ou s’il évoluera quelque part pour une équipe professionnelle. Chose certaine, le talentueux lanceur, qui est à l’entraînement depuis le début janvier, vient de signer un contrat avec l’organisation des Rangers du Texas.

Selon les renseignements obtenus, Major a officiellement signé son contrat le 8 février dernier et mettra le cap sur l’Arizona dans quelques semaines.

Il se joindra à un autre lanceur québécois qui tente de s’illustrer dans cette organisation. Son nom: Éric Cyr.

Major, on s’en souvient, a très peu joué pour le Big Bill en 2007. Il a tout juste disputé le nombre de manches (15) requis afin d’être éligible pour les séries éliminatoires. Or, il n’a pu prêter main forte à ses coéquipiers du Big Bill puisqu’il défendait les couleurs d’une formation semi-professionnelle de l’Ontario, laquelle a atteint la finale de ce circuit (Intercounty Baseball League).

C’est à la porte de l’American Baseball Institute de Seattle que Marc-André Major est allé frapper il y a quelques mois afin de participer à une évaluation. On lui a alors proposé des conditions favorables.

Il appert que notre gaucher «national» est dans une forme splendide. Il lance des petits pois numéro un, des balles qui filent à 90 mph. Ses balles à effet auraient également beaucoup de mordant ces temps-ci.

C’est un joueur de calibre AA appartenant aux Rangers du Texan et qui participait à ce camp d’évaluation à Seattle qui lui a permis d’entrer en contact avec un représentant de cette organisation. Un dépisteur s’est alors déplacé au complexe d’entraînement et a bien aimé ce qu’il a vu. Si bien, qu’il lui a fait signer un contrat dès le jour même.

Le principal intéressé, qui s’attend d’être utilisé comme «stopper», croit en ses chances de commencer la saison à Bakersfiled, le club-école des Rangers, une formation qui évolue au sein de la Ligue de Californie. Mais en connaissant un très bon camp d’entraînement, il s’estime en mesure d’avoir un essai à Frisco dans la Ligue du Texas, un circuit de calibre AA.

Le président du Big Bill, Marcel Sévigny, est au courant de la nouvelle depuis deux semaines. En fait, il en a été informé dans les jours suivant la mise sous contrat. Il se réjouit pour son artilleur et lui souhaite la meilleure des chances, sachant que c’est son rêve de percer chez les pros.

La réalité étant ce qu’elle est, il est extrêmement difficile de se dénicher un poste dans une équipe professionnelle et Sévigny ne désespère pas de le voir s’amener à Coaticook pour la saison 2008, ou du moins pour y disputer quelques rencontres.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires