Mairie de Coaticook: en route vers un couronnement?

Par Vincent Cliche

Si les élections municipales de novembre prochain se tenaient au cours des prochains jours, le maire de Coaticook, Bertrand Lamoureux, remporterait fort probablement son pari de représenter les électeurs pour un troisième mandat.

Seul prétendant au titre de premier magistrat, le conseiller municipal coaticookois Raynald Drolet a décidé de ne pas se lancer dans la course à la mairie. «Il est probablement un peu tôt pour que je pose ma candidature comme maire, explique celui qui avait laissé planer le doute sur ses intentions électorales il y a quelques mois. Ce n’est pas une question de volonté politique. Au contraire, j’aimerais bien devenir maire de Coaticook. Si je suis élu en novembre prochain, ce sera mon troisième mandat comme conseiller, ce qui me donnera beaucoup d’expérience lorsque je viserai le poste de maire en 2017.»

Du même coup, M. Drolet annonce qu’il sollicitera la faveur des électeurs une fois de plus à titre de conseiller municipal… à moins d’un revirement. «S’il y a des développements qui ne font pas mon affaire, je vais peut-être voir ça autrement», raconte-t-il.

N’empêche, la course à la mairie de Coaticook ne fait que commencer. D’autres personnalités pourraient décider de briguer les voix.

Qu’en est-il des autres élus?

Autour de la table des élus de Coaticook, le doute plane. Seuls François Lévesque et Sylvain Véronneau ont fait connaître leurs intentions. M. Lévesque demandera un second mandat, tandis que son collègue a annoncé en janvier dernier qu’il quittait la vie politique.

Sonia Montminy, Luc Marcoux et Simon Madore n’ont pas encore fait connaître leurs intentions.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires