L’unité défensive du Summum musèle les Panthères

Par Vincent Cliche
L’unité défensive du Summum musèle les Panthères
Avec intensité

L’attaque des Panthères de Drummondville a été complètement muselée par la défensive du Summum de l’école secondaire La Frontalière. Les Coaticookois ont ainsi blanchi leurs adversaires par la marque de 22-0, le 13 octobre dernier.

Il s’agit d’une première victoire par blanchissage pour l’équipe juvénile, depuis sa création en 2007. L’unité défensive y est pour quelque chose, elle qui n’a accordé que sept points à ses adversaires au cours des deux derniers affrontements.

L’entraîneur Yannick Roberge souligne le travail défensif fait tout au long de la partie. «Ç’a été un match très serré jusqu’au dernier quart, lance-t-il. Il faut dire qu’on menait seulement 2-0 après les trois premiers quarts. On a marqué trois touchés au quatrième, ce qui nous a donné la victoire. Mais, ce match, c’est la défensive qui nous l’a gagné.

Au classement général, le Summum se retrouve donc au troisième rang sur huit équipes et s’assurent ainsi de participer aux séries éliminatoires. Avec sa fiche de quatre victoires de deux défaites, ce sera la première fois en six saisons que les jeunes de La Frontalière termineront avec une fiche positive.

Le dernier match de la saison régulière aura lieu ce vendredi (19 octobre), à 20 h. Pour l’occasion, Coaticook recevra les Patriotes de l’école secondaire La Poudrière de Drummondville. Le Summum aura la victoire dans la mire, question de garder la troisième place du classement. «On y tient, indique Yannick Roberge. Les Patriotes (4e au classement) ne sont pas une équipe à prendre à la légère. Lorsqu’on les a affrontés au cours des deux dernières années (cadet et juvénile), ç’a toujours donné des matchs très serrés. Ce sera encore une fois une guerre de tranchées.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires