Lila Solice devient romancière à 56 ans

Par Dany Jacques

Lila Solice signe son premier livre à 56 ans, intitulé «La danse du temps».

Cette romancière de Coaticook apprécie tellement son expérience que le second tome est déjà écrit, et sa sortie est prévue pour l’an prochain. Au total, il s’agit de deux briques totalisant 900 pages. Un autre roman est déjà en gestation.

«J’ai toujours aimé écrire. À l’école, j’adorais les compositions. À huit ans, j’ai gagné un concours de composition et j’adorais écrire des poèmes et des chansons. Mais j’ai arrêté quand j’ai eu mes enfants», raconte-t-elle.

Lila Solice a repris son clavier pour gagner sa vie. Elle a pris cette décision, un jour, en se demandant ce qu’elle aimait le plus faire dans la vie. La réponse fut claire, nette et précise : prendre un cours d’écriture et un roman a rapidement germé de cette démarche.

«La danse du temps» raconte l’histoire de France qui vit une expérience invraisemblable. Elle quitte son enveloppe charnelle et aperçoit, là où elle dansait, une jeune femme sortie d’une autre époque.

Ces deux jeunes femmes, Mariana, jeune Andalouse du 17e siècle, et France, Estrienne d’aujourd’hui, soudées par un puissant lien invisible, sont destinées à être réunies, et ce, même si plusieurs centaines d’années les séparent.

Ce livre est disponible dans les grandes librairies et pharmacies de Coaticook et Sherbrooke.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires