Les Nombrils se dévoilent au Collège François-Delaplace

Par Vincent Cliche
Les Nombrils se dévoilent au Collège François-Delaplace
Les auteurs des aventures des Nombrils

Les élèves du Collège François-Delaplace ont eu de la bien belle visite le 22 octobre dernier. Les auteurs de la bande dessinée «Les Nombrils», Maryse Dubuc et Marc Delafontaine, sont venus s’entretenir avec eux sur le métier de bédéiste.

Il s’agissait d’un retour aux sources pour Maryse Dubuc puisque cette dernière est une ancienne du Collège François-Delaplace. L’idée des Nombrils lui est venue peu après avoir écrit quelques romans jeunesses pour une clientèle adolescente. Déjà, «Les Nombrils» ont trois tomes à leur actif et le quatrième opus sortira à l’automne prochain. «Nous sommes privilégiés puisque nous avons vu la couverture du quatrième livre et nous savons qui en sera le personnage principal», jubile Sylvie Lantagne, une enseignante de cette école de Waterville.

Concrètement, Maryse Dubuc écrit le scénario, les textes et fait la coloration finale des planches de la bande dessinée. Son collègue se dévoue à l’illustration de l’histoire, dans ses plus petits détails. Selon ces deux artistes, une planche (qui équivaut à une page de dessins et de textes) peut prendre jusqu’à une semaine à faire lorsqu’ils s’y mettent à temps plein.

Pour se démarquer des 4000 autres bandes dessinées qui se retrouvent sur les tablettes des libraires, les auteurs en sont à penser à des produits dérivés, comme des gilets, des perles à coller et du papier à lettres.

Présentement, «Les Nombrils» sont lus dans toute la province de Québec, mais également en France, en Suisse ainsi qu’en Belgique. On peut également dévorer les aventures des Nombrils dans plusieurs magazines. Ces histoires sont même traduites en tchèque, en grec, en turc, en mandarin, en espagnol ainsi qu’en anglais.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires