Le tremplin de Valérie Crête

Par Dany Jacques
Le tremplin de Valérie Crête
Valérie Crête chantera à Belle et Bum lors de la prochaine saison de cette émission diffusée sur les ondes de Télé-Québec. (photo: Dany Jacques)

Valérie Crête rêve depuis 11 ans de gagner sa vie avec sa voix, mais sa victoire au Festival de la chanson et de l’humour de Dégelis, qui se déroulait du 16 au 23 mai derniers, lui permettra peut-être de le réaliser après de nombreuses années d’espoir.

Cette victoire à ce prestigieux concours, qui se compare avantageusement aux Festival de Granby et de Petite Vallée, s’accompagne aussi d’une bourse de 1 500 $ et d’une participation à l’émission Belle et Bum. «Chanter sur cette scène à Télé-Québec représente un de mes rêves. Je pleurais lorsque la productrice Annick Charrette m’a remis ce prix en me disant qu’il était attribué à celle qui était le plus près d’une carrière professionnelle», raconte-t-elle encore avec émotion.

 

Cette jeune femme native de Saint-Malo a retenu l’attention du jury dans la catégorie Interprète 18 ans et plus. Elle pense que les chansons inédites composées pour elle par Richard Séguin, Nelson Minville et Marc Chabot, très représentatives de sa vie personnelle, lui ont rendu service aux yeux des juges. «J’ai maintenant de bons outils, il s’agit de bien m’en servir maintenant, surtout avec les contacts que j’ai eus à Dégelis», promet-elle en pensant aux précédents gagnants comme Maxime Landry, Carolanne D’Astous Paquet, Amélie Veille et André Sauvé.

 

Valérie Crête a profité de cette semaine de formation pour apprendre énormément grâce aux conseils des Martine St-Clair, Marie-Denise Pelletier, Pierre Flynn, Marc Pérusse et Sylvie Des Groseillers.

 

Cette chanteuse de 29 ans, qui gagne sa vie comme serveuse à l’Auberge d’Ayer’s Cliff, travaille depuis cinq ans avec des artistes comme Séguin et Minville pour préparer des chansons et un album. La fin de semaine, elle roule sa bosse dans les bars et dans les soirées privées depuis une dizaine d’années avec le groupe Formule 3, composé de son amoureux Jean-Sébastien Boudreault et François Longpré. «Je vous avoue que chanter à des funérailles représente un grand défi et tout un apprentissage», admet-elle.

 

Outre les soirées privées, on pourra la voir et l’entendre à La Bonne Bouffe de Coaticook et à l’Auberge d’Ayer’s Cliff quelques fois durant la période estivale.

 

Par la suite, le 16 septembre, elle présentera son premier concert bien à elle au Petit Champlain de Québec, en compagnie de Jean-Sébastien Boudreault, Denis Melançon, Mark Hébert et Sébastien Champagne. Au programme; chansons originales et interprétation de pièces d’inspiration country américaine à parts égales. Ce concert est un premier prix remporté dans le cadre de l’événement 5X5 de la relève.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires