Le taux de diplomation demeure faible dans les Hauts-Cantons

Par Vincent Cliche
Le taux de diplomation demeure faible dans les Hauts-Cantons
La Frontalière

La Commission scolaire des Hauts-Cantons détient un taux de diplomation au secondaire peu enviable. Cependant, les jeunes qui obtiennent leur diplôme sont plus nombreux à le faire en cinq années.

Depuis 2003, la proportion d’élèves du secondaire ayant obtenu leur diplôme sur la période habituelle de cinq ans ne s’élevait qu’à 55 %. Cela représente une légère hausse de 1,8 % comparativement aux données de 2007. Ces statistiques sont également comparables à une moyenne régionale peu reluisante de 54,9 %.

Les garçons de La Frontalière de Coaticook, du Centre de formation générale et professionnelle de la MFR du Granit de Saint-Romain, de la Polyvalente Louis-Saint-Laurent (East Angus) et de la Polyvalente Louis-Montignac (Lac-Mégantic) sont 48,7 % à obtenir leur diplôme en cinq ans, tandis que la moyenne des filles, elle, se chiffre à 61,7 %.

La proportion s’améliore toutefois pour l’obtention de ce diplôme sur une période de sept ans avec un taux de diplomation de 69,5 % à la Commission scolaire des Hauts-Cantons, soit trois points de plus que la moyenne régionale.

Les statistiques du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport sont cependant plus réjouissantes du côté des moyennes et du taux de réussite pour l’ensemble des épreuves uniques de juin 2008.

Les 331 élèves de La Frontalière ont eu une moyenne de 69,8 % et un taux de réussite de 80,6 %, ce qui leur attribue une 230e position au Québec. Cela représente le statu quo en comparaison avec 2007. Notons également qu’ils se retrouvent dans la moyenne estrienne et provinciale.

Au privé, les 104 élèves du Collège Rivier de Coaticook ont eu une moyenne de 75,2 % et un taux de réussite de 92,6 %, ce qui leur concède une 99e position dans leur secteur, soit une légère baisse comparativement à l’an dernier.

Les 83 élèves du Collège François-Delaplace de Waterville ont quant à eux obtenu une moyenne de 71,6 % et un taux de réussite de 83,2 %, bon pour un 134e rang au niveau de la province. Cela représente également une chute dans le classement en comparaison avec celui de 2007.

Notons aussi que les élèves de La Frontalière sont très bons (au-delà de 90 %) en Sciences physiques, Français langues d’enseignement et en Anglais langue seconde. Les Mathématiques 436 demeurent une matière plutôt difficile à assimiler puisque le taux de réussite indique 74 %.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires