Le parc Laurence fait peau neuve

Par Vincent Cliche

Les jeunes enfants coaticookois peuvent dorénavant s’amuser dans de nouveaux modules de jeu au parc Laurence. Des élus municipaux ainsi que quelques dignitaires ont procédé à l’inauguration officielle des installations, qui ont nécessité des investissements de 131 650 $.

Pour l’occasion, une fête a été organisée sur les aires du parc municipal, le 15 septembre dernier. Une soixantaine de parents et d’enfants ont pris part à ce rassemblement. Sur place, de l’information sur le projet de renouveau du parc Laurence leur a été servie.

Les nouveaux modules du parc Laurence et son réaménagement sont venus avec une facture de 131 650 $, partagée à parts égales entre la Ville de Coaticook et le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, via son Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique. Rappelons que ce montant inclut les modifications du parc de rouli-roulant («skatepark»), également présent à l’intérieur du parc Laurence, et dont les installations ont été dévoilées en août dernier.

Présente à l’inauguration des modules de jeu, la députée de Saint-François, Monique Gagnon-Tremblay, a été bien heureuse de constater l’entrain des jeunes enfants qui se sont élancés avec joie à l’intérieur des glissades et balançoires. «S’amuser au parc, c’est une forme de sport, clame-t-elle. Quoi de mieux que d’inciter nos jeunes à pratiquer des activités récréatives dès leur jeune âge pour ainsi acquérir de bonnes habitudes de vie qui, je l’espère, sauront les guider tout au long de leur vie active.» «De plus, si les enfants sont heureux, les parents le sont également», a terminé à la blague Mme Gagnon-Tremblay, en posant son regard sur les nombreux jeunes venus s’amuser.

Quant à lui, le maire de Coaticook, Bertrand Lamoureux, a souligné la collaboration du gouvernement du Québec, sans qui le projet de rajeunissement du parc Laurence n’aurait pas nécessairement pu voir le jour. Il a également profité de la tribune qui lui a été offerte pour inviter la population à dénoncer les actes de vandalisme qui pourraient être faits sur les nouveaux modules de jeux. «Déjà, il y en a qui se sont essayé à faire des graffitis. Je voudrais dire aux citoyens de ne pas se gêner pour dénoncer les personnes qui pourraient commettre des actes de vandalisme. Appelez-moi ou appelez la police et on va s’en charger.»

Dans le même ordre d’idées, certains citoyens ont demandé une présence policière accrue dans le secteur, surtout en soirée.

Des jeux pour tous

Lorsqu’on entre à l’intérieur du parc Laurence, on retrouve à gauche les modules réservés pour les jeunes de 0-5 ans, tandis qu’à droite, les 6-12 ans trouveront leur compte. Certains des nouveaux modules de jeu ont été pensés pour accueillir de jeunes handicapés.

En collaboration avec l’Association des personnes handicapées de la MRC de Coaticook, un choix judicieux a été fait. On retrouve un module avec une rampe d’accès et avec des jeux plus accessibles pour des jeunes en fauteuil roulant. De plus, une balançoire spéciale a été aménagée dans le parc. «Cela facilitera l’intégration des jeunes à la mobilité réduite. C’est un bel exemple de milieu de vie universel», se plait à dire le président du regroupement, Jean-Luc Montminy.

Certains parents ont questionné le conseiller municipal responsable du projet à savoir s’il y aurait une phase II à ce projet. «Les plus grandes modifications ont été apportées aux modules des 0-5 ans. Pour l’instant, nous allons réfléchir si on veut améliorer notre parc pour les plus grands. Ça pourrait prendre des années. Mais, avec une autre aide gouvernementale, le tout serait possible», conclut Sylvain Véronneau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires