Le Montagnard: de coopérative à entreprise privée

Par Vincent Cliche

Le Montagnard a peut-être changé sa vocation de coopérative à entreprise privée, mais les propriétaires Mélanie Thibault et Serge Paquette assurent que le complexe conservera les mêmes valeurs qu’il entretenait par le passé.

Mme Thibault parle donc en connaissance de cause. Avant de devenir la copropriétaire du Montagnard le 2 mars dernier, elle a géré les affaires de l’ex-coopérative pendant plus de deux ans. «On voudra toujours redonner à la communauté, mentionne la dynamique entrepreneure. Dernièrement, on a été le point d’ancre des ventes de garage du village. On se doit de s’impliquer dans différentes activités. Les gens viennent chez nous pour nous encourager, alors il est simplement naturel de les aider de notre côté.»

L’établissement d’East Hereford maintiendra ses services de restaurant et de bar (la nouvelle terrasse ouvrira à la mi-juin). Bientôt, on y aménagera des logements, question de répondre aux besoins de la communauté. Le Montagnard a également ajouté un dépanneur à son éventail de services. «C’était devenu un besoin pour les gens d’ici, clame l’autre copropriétaire, Serge Paquette. Le plus près était situé à 13,5 km, sinon il fallait se rendre aux États-Unis. On voulait répondre au petit côté pratico pratique.»

Les affaires vont bien, assurent les gestionnaires. «Ça fait trois mois qu’on roule sur nos fonds. On est autosuffisant», signalent-ils fièrement.

Cette réussite, Mélanie Thibault l’attribue à ses fidèles clients. La nouvelle propriétaire désire aussi remercier son équipe, qui est restée la même depuis le changement de vocation. Les gestionnaires de l’ancienne coopérative ont aussi contribué à la transition.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires