«Le monde est tarte», croit Richard Thibault

Par Vincent Cliche
«Le monde est tarte», croit Richard Thibault
Richard Thibault signe son premier ouvrage

Pour son premier ouvrage, Richard Thibault s’est inspiré de la naïveté, voire même de la stupidité des gens qu’il rencontre occasionnellement, dans le cadre de son travail. Le résultat: «Le monde est tarte», un livre qui paraîtra le 24 novembre prochain.

Ce projet littéraire est né d’un «running gag», mentionne celui qui travaille au bureau d’immatriculations de Coaticook depuis maintenant 20 ans. «À la blague, je racontais à mes voisins de cave certaines anecdotes que j’ai vécues au fil des années. C’était pour le plaisir. Un jour, j’ai décidé d’en écrire quelques-unes à temps perdu. L’idée d’en faire un livre est venue de là», explique M. Thibault.

Au printemps dernier, sa collection d’anecdotes se transforme en manuscrit. Il l’envoie à une vingtaine de maisons d’édition. On le refuse. Partout! Loin de se laisser abattre, il se lance dans l’auto-édition. «Je me suis créé une page Facebook et, petit à petit, j’ai rassemblé 600 amis. J’ai publié quelques faits et j’ai effectué une prévente en octobre. Déjà, 270 personnes ont acheté le livre», dit fièrement l’auteur.

Le contenu de l’ouvrage risque cependant de déranger. «C’est cru, cinglant et très direct. Ça montre à quel point les gens peuvent être innocents des fois. Par exemple, un gars est venu à mon travail pour effectuer un changement d’adresse pour son permis de conduire. Je lui demande s’il peut me donner son permis. Il m’a répondu : «Quoi ? Ça prend vraiment mon permis?» Dans ces situations, j’aimerais bien dire à ces personnes de se servir de leur tête. Dans le livre, je peux le faire. Mais, je ne nomme personne. En fait, j’en nomme une. Moi-même. Car, j’ai fait une chose dont je n’étais pas trop fier.»

Le livre sera lancé lors d’un «5 à 7» à la Bibliothèque Françoise-Maurice, le 24 novembre prochain. S’il remporte un certain succès, l’auteur aimerait bien écrire une suite. «On pourrait recueillir les anecdotes des commerçants de la région», lance-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires