Le Manoir de Waterville change de vocation

Par Christian Caron

Le Manoir de Waterville change de vocation. Ce n’est maintenant plus possible d’aller siroter une bière à cet endroit. Des travaux ont été amorcés il y a quelques mois afin de transformer ce bâtiment hôtellier en un édifice à logements. Tout un changement de décor à prévoir au centre-ville de cette coquette municipalité de 2000 âmes.

Le Manoir de Waterville a toute une histoire derrière lui. À une certaine époque, et ce, durant plusieurs années, ce bâtiment était fréquenté par des élèves de niveau primaire et secondaire. L’école «Model School» constituait une institution scolaire bien vue à Waterville.

Vers la fin des années 1970, ce sont les orchestres rock qui crachaient leurs décibels. Le propriétaire (André Pouliot, alias le grand Ben) était le propriétaire.

Le Club Optimiste réservait la grande salle pour ses soupers mensuels. Le Festival du bois de poël a aussi trouvé refuge au Manoir dans les années 1970-1980.

Mais tout ça fait désormais partie de la petite histoire. Bientôt, les premiers locataires de cet édifice de 14 logements s’installeront.

Sylvain St-Laurent est celui qui s’est porté acquéreur du bâtiment en août dernier. Il était d’ailleurs sur place, cette semaine, lorsque l’auteur de ces lignes a effectué une brève visite des lieux. «Je suis familier avec ce genre de transformation de bâtiment et j’ai choisi cet endroit en raison du fait qu’il y a un manque de logements ici. Et c’est bien situé, à proximité des services (caisse populaire, Hôtel de ville, épicerie, boucherie, etc.). Je pense qu’il me sera facile de louer ces logements (7 logements de 4 et demi et 7 autres de 3 et demi)à des employés de Waterville T.G. ou des personnes aînées qui ont encore une bonne autonomie, mais qui ne sont plus intéressées à entretenir une propriété», explique Sylvain St-Laurent pour justifier cet achat.

La moitié des loyers sont déjà réservés. Les locataires pourront bénéficier de plafonds de 10 pieds de haut et d’une galerie de 8 par 10 pieds.

Un stationnement d’une capacité de 60 véhicules sera aménagé.

Selon ses projections, les travaux seront terminés en juin prochain.

En attendant, Sylvain St-Laurent et les travailleurs de la construction ont du pain sur la planche.

C’est un investissement minimum de 700 000 $. «J’ai bien l’impression que ça va dépasser les 700 000 $», a laissé savoir le propriétaire qui avoue apprécier la bonne collaboration de la Municipalité de Waterville dans la mise en œuvre du projet.

Beau projet

Le maire de Waterville, Gérald Boudreau se dit emballé par cette transformation. «C’est un beau projet, c’est encourageant de voir ça. Nous sommes bien content de voir que nous pourrons offrir des logements bien situés. D’autant plus que ce bâtiment était en train de se détériorer sérieusement. Et ça va contribuer à l’embellissement de ce secteur», d’émettre le premier magistrat de Waterville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires