Le grenier de la Bibliothèque Françoise-Maurice… au sous-sol!

Par superadmin
Le grenier de la Bibliothèque Françoise-Maurice… au sous-sol!

La boutique Aux Vieux Bouquins située au sous-sol de la Bibliothèque Françoise-Maurice de Coaticook gagne en popularité d’année en année, mais reste toutefois méconnue de plusieurs.

Selon la bénévole responsable de la boutique, Edith Chénier, il s’agit d’un endroit idéal pour les voyageurs, les étudiants au Cégep et même les personnes à faible revenu pour découvrir les livres et la lecture, et ce, à prix plus que modique variant entre 0,25 $ et 5 $. Les profits amassés vont dans les coffres de la Bibliothèque, mais c’est la passion de faire découvrir les livres et donner un service chaleureux et personnalisé qui prime.

Faisant partie d’une équipe de 16 personnes, Mme Chénier est souvent présente les samedis afin d’accueillir les clients. «J’aimerais pouvoir ouvrir la boutique plus souvent, mais c’est le temps qui me manque et il est difficile de trouver quelqu’un qui acceptera de donner du temps toutes les semaines», explique-t-elle.

Plus qu’une simple boutique

La boutique Aux Vieux Bouquins fait évidemment office de vitrine pour la Bibliothèque Françoise-Maurice et à l’inverse également. Mais dans cette société où l’environnement, le recyclage et la récupération sont de mise, la boutique tient aussi à mettre la main à la pâte.

«On reçoit souvent des livres qui n’ont été lus qu’une seule fois et qui sont encore superbes. Parfois, nous réussissons même à faire un échange avec les livres de la Bibliothèque, parce que ceux de la boutique sont plus récents ou en meilleur état», ajoute la bénévole.

Des caisses de livres arrivent des gens, du Centre d’action bénévole de Coaticook (CAB) et un léger manque d’espace se fait sentir au sous-sol. Plusieurs livres sont donc envoyés à Estrie Aide ou au Club Rotary de Stanstead dans le cas des ouvrages en anglais. «J’essaie de garder ce que je sais qui va plaire à la clientèle, mais aussi de garder un oeil ouvert pour les publications susceptibles d’intéresser la Société d’histoire de Coaticook ou encore la Bibliothèque et les archives nationales du Québec (BANQ)», conclut Mme Chénier.

À titre informatif, ce service a été mis sur pied en 2003 par le conseil d’administration de la Bibliothèque et la demande n’a cessé d’augmenter au fil des années.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires