Le dépannage vestimentaire, un service essentiel au CAB

Par Vincent Cliche
Le dépannage vestimentaire, un service essentiel au CAB
La boutique Mod-Écolo est un rouage important du Centre d'action bénévole de la MRC de Coaticook. Elle déménagera bientôt dans les locaux de l'organisme

Quand on pense aux services qu’offre le Centre d’action bénévole (CAB) de la MRC de Coaticook, le dépannage alimentaire arrive souvent en tête de liste. Pourtant, avec ses quelques centaines de milliers de livres de vêtements recueillis chaque année, la boutique Mod-Écolo représente un important engrenage de l’organisme.

Selon des chiffres publiés à l’intérieur du rapport annuel du CAB, le petit commerce de la rue Child (qui déménagera bientôt à l’intérieur des locaux de l’organisme, sur la rue Cutting) engendre des ventes de plus de 22 000 $. 5160 clients ont aussi franchi les portes du magasin, ce qui en fait un lieu fort achalandé.

«La boutique est importante non seulement pour le CAB, mais aussi pour la clientèle qu’elle dessert, explique la responsable des communications de l’organisme, Josée Marie-Lise Robillard. Tous les profits reviennent au Centre d’action bénévole. Ils permettent de soutenir les services vestimentaires et aussi d’autres services. C’est une source de revenus importante. Pour la clientèle, il s’agit d’un endroit où les gens peuvent se procurer des vêtements à prix modiques. Les demandes augmentent d’année en année. Ça ressemble sensiblement à la courbe des demandes pour le dépannage alimentaire.»

«On est aussi très chanceux, car la population nous fait beaucoup de dons vestimentaires», rajoute Mme Robillard.

Les points de chute sont situés tout près du Centre d’action bénévole, sur la rue Cutting. Il s’agit de grandes cloches bleues.

Tel que mentionné ci-haut, la boutique Mod-Écolo déménagera dans les locaux du CAB, afin de prendre la place de l’ex-comptoir Les Trésors de Clara. Ce dernier a fermé ses portes en octobre dernier, en même temps que le début des travaux d’agrandissement de l’organisme. Mod-Écolo, qui a accueilli son dernier client le 20 juillet dernier, devrait rouvrir à son nouvel emplacement le 2 août prochain.

Grâce à ce déménagement, le commerce sera accessible à une clientèle à mobilité réduite, ce qui n’était pas le cas à son précédent emplacement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires