Le Club de golf Coaticook célèbre son 50e anniversaire

Par Vincent Cliche
Le Club de golf Coaticook célèbre son 50e anniversaire
Le directeur général du Club de golf de Coaticook

Le Club de golf Coaticook célèbre cette année son 50e anniversaire d’existence. Pour souligner ce fait historique, l’actuel directeur, Renald Boisvert, prend quelques moments pour relater certains moments de la riche histoire de l’endroit.

Tout a commencé par un ras-le-bol de golfeurs de la région. Certains d’entre eux étaient tannés de voyager pour pratiquer le sport qu’ils aimaient tant. Alors, un comité s’est formé en avril 1961. Celui-ci avait pour tâche de vendre des actions (au coût de 100 $ chacune) pour accumuler le capital nécessaire à la réalisation d’un terrain de golf. Résultat: 315 actionnaires donnent le coup d’envoi à des travaux de 10 000 $ sur la rue Merrill. La direction a été confiée à Russell Murphy, Herman Senecal, Fernand Riendeau, Raymond Kelly, Fernand Houle, Richard Provencher, Pierre Dutil, Albert St-Pierre et Jean Lincourt.

À l’automne 1961, trois trous sont complétés et quelques mordus s’élancent sur les allées. L’hiver suivant, l’hôtel Maurice a servi d’hôte pour des cliniques de golf, question de pratiquer les futurs joueurs. Au printemps 1962, six trous sont complétés et, en juillet de cette année-là, les golfeurs peuvent pratiquer leur art sur un neuf trous. Pour y jouer, il en coûtait 1 $.

La première pelletée de terre du futur chalet a été faite à la fin août 1962. Son ouverture lors de la prochaine saison a permis d’offrir aux clients des services de restauration, de banquets et de bar. L’érection d’une telle structure permet aussi d’accueillir de nombreux tournois de golf, dont ceux des Chevaliers de Colomb, du Club Lions et du fameux «Field Day O’Keefe».

Bien évidemment, le Club de golf Coaticook a connu beaucoup d’autres changements, dont l’ajout d’un deuxième neuf trous, en 1991. Le tout sous la supervision de Paul-Émile Thibault. Ce dernier a su gérer toute une tempête. Rappelez-vous du violent ouragan qui a fait tomber plusieurs centaines d’arbres sur les trous 13, 14, 15 et 16.

Pour sa part, le chalet a été agrandi deux ans après avoir été construit. D’autres rénovations ont suivi en 2006.

Au total, ce sont plus d’un million de golfeurs qui ont, un jour ou l’autre, foulé les verts du club coaticookois au cours des 50 dernières années. S’il y a une chose dont le directeur est fier aujourd’hui, c’est du statut de l’endroit. «On est maintenant reconnu comme l’un des clubs qui ouvre le plus tôt, tout ça grâce à nos pentes naturelles. Cette année, nous avons ouvert le 17 mars. C’est un record de tous les temps. Dans les premières années où je suis arrivé, on ne parlait pas de golf avant le mois de mai», mentionne Renald Boisvert.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires