Le cimetière de Ste-Edwidge-de-Clifton est encore le théâtre d’un saccage

Par superadmin

Plus d’une vingtaine de pierres tombales du cimetière de Ste-Edwidge-de-Clifton ont été vandalisées la semaine dernière.

Les pierres, dont la plupart sont faites de granite, ont été irrespectueusement poussées sur le sol. Plusieurs croix qui ornent ces stèles se sont cassées sous le choc de la chute. Les pilleurs ont aussi coupé les fils de la lampe qui éclaire le grand monument dans le fond du cimetière et la lumière a été arrachée de son socle.

«C’est peut-être des jeunes en mal de sensations fortes. Sauf qu’ils ont coupés les fils de l’alimentation électrique avec des pinces», a stipulé Michel Marion, président du conseil de gestion de la paroisse lors de la visite des lieux par le Progrès. La police a ouvert une enquête pour retrouver les vandales qui ont posé ces gestes gratuits. «On ne sait vraiment pas qui a fait ça», a affirmé M. Marion.

Les pierres tombales seront relevées. Le conseil de paroisse tentera ensuite de contacter les familles à qui appartiennent ces petits monuments afin de savoir si elles veulent porter plainte et si elles désirent réparer leur bien. «On n’a pas les moyens de tout réparer», fait remarquer M. Marion.

Les vols de l’année dernière

Pendant l’hiver 2010, les deux anges qui se trouvaient sur le grand monument ont été volés. «Ils étaient fait en métal qui avait une certaine valeur», a dit Michel Marion. De plus, deux figurines qui ornaient des pierres tombales ont été enlevées lors de cet événement navrant. «Cette fois-là, on voyait leurs traces. Ils avaient fait toutes les rangées une à une», a expliqué M. Marion qui déplore la détérioration de ces lieux de recueillement, de tourisme et de recherches généalogiques.

Par Josée Marie-Lise Robillard

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires