Le barrage de Dixville maintenant déclassé

Par Vincent Cliche
Le barrage de Dixville maintenant déclassé
Le dossier du barrage de Dixville est maintenant clos.

Le barrage de Dixville a été déclassé de la liste des structures dangereuses pouvant causer une inondation. Cette action posée par le gouvernement du Québec sauve ainsi à la petite municipalité une facture qui aurait pu frôler le million de dollars.

Comment Dixville a bien pu faire pencher le gouvernement? «Je pense qu’une bonne partie de notre succès est attribuable à la formation de notre coalition, croit le conseiller municipal de l’endroit, Martin Saindon. Avec d’autres municipalités, on a fait comprendre que notre barrage n’était pas dangereux dans l’état où il se trouve. Avoir été obligé de faire les travaux, ça nous aurait mis dans une situation précaire au niveau de notre budget. Par chance, il y a une volonté du ministre [Yves-François] Blanchet. Il y a eu aussi beaucoup de travail fait avec le député Réjean Hébert.»

Lorsqu’il a appris la nouvelle, M. Saindon dit avoir été fou de joie. «On diminue souvent l’importance du rôle de l’élu au municipal. Il y a deux autres paliers de gouvernement au-dessus de nous et on se sent souvent sans pouvoir. Payer une telle somme pour les réparations, ça n’avait pas de bon sens. Vivre cette réalité, ça m’a prouvé qu’on a un certain pouvoir lorsque nous sommes en politique.»

Cette bonne nouvelle est arrivée avec un lot d’autres annonces positives pour la petite municipalité. Dixville a en effet reçu la somme de 170 000 $ du ministère des Transports pour la réfection de son réseau routier. De plus, la Ville a récemment inauguré son usine de chloration d’eau.

Saindon à la mairie

Après quatre ans à titre de conseiller municipal et presque autant d’années à défendre le dossier du barrage, Martin Saindon briguera les voix pour devenir maire de Dixville, à l’occasion des élections de novembre prochain.

S’il est élu, il entend faire de la vitalisation du village sa priorité. «Il faut aussi parler de développement. J’aimerais bien ramener un dépanneur et un restaurant ici. Il faut ce type de services pour attirer de nouvelles familles dans le secteur.»

À titre informatif, le maire actuel de Dixville, Réal Ouimette, a décidé de se retirer de la vie politique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires