L’achat local, la clé du succès à Compton

Par Dany Jacques
L’achat local, la clé du succès à Compton
Corinne Descampe

Compton représente un parfait exemple où l’achat local constitue la clé du succès pour bien des commerçants de l’endroit réputé pour son industrie agroalimentaire.

Cette municipalité compte sur trois importants vergers, en l’occurrence Le Gros Pierre, Le Verger Ferland et La Pommalbonne, depuis de nombreuses années. Ces commerces, qui attirent plusieurs dizaines de milliers de clients par année, sont maintenant considérés comme des entreprises phares à Compton.

Plus récemment, des plus petites entreprises agroalimentaires ont poussé, et sont aujourd’hui considérées comme des précurseurs du concept de bien manger, tout en alliant produits de qualité et du terroir.

Les propriétaires de La Fromagerie La Station et du restaurant Le 5e Élément ont précédé cette vague. La fromagerie existe depuis sept ans et la table à manger depuis six ans, et c’est grâce à l’achat local qu’ils réussissent à en vivre. «Je serais honteuse de présenter des produits d’ailleurs, et ce c’est ce choix qui me permet de rester en vie après toutes ces années», insiste Corinne Descampe, du 5e Élément.

Cette Belge d’origine s’est fait une place au village même si plusieurs ne lui donnaient que quelques mois avant de fermer boutique. De l’utopie de départ, son établissement offre une large variété de plats concoctés à partir de produits régionaux. 60 % de sa clientèle provient de l’extérieur de Compton pour déguster, notamment sa crêpe La Station (pommes du Gros Pierre et fromage Alfred de La Station) ou ses pâtes Le Caprice (sauce à la truite des Bobines d’East Hereford et fromage de chèvre du Domaine de Courval de Waterville).

Corinne Descampe apprécie la façon de faire des commerçants de Compton, qui s’entraident et se partagent des clients. «Une des forces de Compton est qu’on travaille tous dans le même sens», se réjouit-elle.

Simon-Pierre Bolduc, de la Fromagerie La Station, parle tout simplement d’une union naturelle et spontanée. «La commercialisation de nos produits régionaux fait partie de notre mentalité et représente une grande fierté. Cette offre façonne notre identité et nous distingue énormément des autres régions. Quand des clients frappent à nos portes, ce n’est pas des produits de la Gaspésie qu’ils veulent déguster», indique M. Bolduc.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires