La diva Malbouffa entonnera les bienfaits d’une saine alimentation

Par Vincent Cliche

La diva Malbouffa, ce personnage haut en couleurs incarné par la cantatrice Nathalie Choquette, viendra pousser quelques notes au Musée-église de Saint-Venant-de-Paquette les 26 et 27 mars prochains, et ce, devant plus de 1200 élèves.

En effet, ce large public sera composé de jeunes de la maternelle allant jusqu’à la sixième année, provenant des dix écoles primaires de la région de Coaticook. L’idée d’un tel rassemblement a longtemps travaillé l’esprit de Johanne Bérard. «Au départ, c’était vraiment une action ciblée pour notre établissement, note celle qui enseigne à l’école Saint-Luc de Barnston. Chaque année, on cherche des activités en relation avec notre volet de saines habitudes de vie. Comme je suis également une réelle passionnée de la culture, ce spectacle m’interpellait.»

Le prix rattaché à la venue de cette «diva» était malheureusement trop élevé pour une seule école. «On a alors pensé à demander à d’autres établissements si cette activité les intéressait. L’idée est ensuite venue aux oreilles d’Édith Thibodeau, qui a présenté le projet au Fonds d’accès pour les jeunes à la culture. C’est grâce à cette subvention qu’on peut présenter le spectacle à autant de nos élèves», dit fièrement Mme Bérard.

La diva Malbouffa abordera l’opéra de façon appétissante et ludique pour les enfants. Son but: obtenir des ovations après chaque performance. Elle doit donc mettre toutes les chances de son côté en adoptant de saines habitudes de vie. «Les retombées de cette activité sont nombreuses, croit Johanne Bérard. On ouvre les portes de l’opéra à ces jeunes. Il n’y a pas que le volet culturel. On parle également de saines habitudes de vie, chose qui nous est très chère à l’école Saint-Luc. Il y a aussi une partie de sciences, car on peut regarder avec les élèves s’il est vrai qu’on peut casser le ver avec notre voix.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires