Jordan St-Laurent s’inscrit à l’école de la mer

Par Vincent Cliche
Jordan St-Laurent s’inscrit à l’école de la mer
Jordan St-Laurent Jugan fait partie des apprentis-matelots qui sont à bord de la goélette Roseway

Jordan St-Laurent Jugan vit présentement une expérience des plus extraordinaires. À bord de la goélette Roseway, le jeune homme de 14 ans s’ouvre sur de nouveaux horizons grâce à cette «école de la mer».

L’adolescent de Saint-Herménégilde peut remercier la Fondation Tillotson pour ce périple. «J’ai vu une affiche avec un voilier dans notre journal municipal, Le Mégilien, raconte la maman de Jordan, Hélène St-Laurent. J’en ai parlé à mon garçon et il était très intéressé par ce voyage de deux semaines. On a donc décidé de l’inscrire. Grâce à l’organisme, il peut réaliser cette belle aventure.»

L’apprenti-matelot a quitté la rive à bord du Roseway, le 4 août dernier, tout près de Boston. L’itinéraire le long de la côte nord-est des États-Unis, jusqu’au Maine. «J’aurai à effectuer certaines manœuvres à bord du bateau, comme laver les ponts, tenir un journal de bord et hisser les toiles, raconte Jordan avec enthousiasme. Lorsqu’on fera des escales, on aura à accomplir différentes tâches communautaires, comme aller voir des gens dans des résidences de personnes âgées.»

Puisque l’aventure a lieu en sol américain, tout se déroulera en anglais. D’ailleurs, Jordan sera le seul à s’exprimer dans la langue de Molière à bord. Est-ce que le tout l’intimide? «Pas vraiment», assure-t-il. Tout juste avant de quitter pour la Nouvelle-Angleterre, le jeune homme a complété trois semaines d’anglais intensif à l’école Le Goéland de Sherbrooke afin de reprendre son cours de 2e secondaire.

Il s’agira aussi de la première fois que l’adolescent quittera le nid familial. Chose certaine, il s’ennuiera, mais peut-être pas autant que sa mère. «C’est un peu difficile de le laisser partir, seul comme ça, mais je suis très contente pour lui. Ça lui ouvre de nouveaux horizons.»

Qui plus est, Jordan St-Laurent Jugan dit avoir le pied marin! «J’ai de la famille du côté de mon père qui demeure à Saint-Pierre-et-Miquelon. C’est un archipel et ils voyagent beaucoup en bateau.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires