Isabelle Tardif perfectionnera son art à Strasbourg

Par Dany Jacques
Isabelle Tardif perfectionnera son art à Strasbourg
Isabelle Tardif s’envolera bientôt pour la France pour fréquenter le Conservatoire de Strasbourg. (photo archives: Patrick Trudeau)

La percussionniste de Coaticook, Isabelle Tardif, sollicite l’aide de la population pour l’aider à défrayer les coûts associés à ses études au Conservatoire de Strasbourg, en France.

Elle revient tout juste de son audition en sol européen, qui a eu lieu le 18 février dernier. Après 15 minutes de musique et 15 minutes d’entretien, on l’accepte sur le champ en prévision de la prochaine session qui débute le 7 mars. Elle doit donc s’organiser rapidement pour retourner à Strasbourg sans trop de retard.

Un brunch bénéficie est donc organisé en son honneur, le dimanche 6 mars à 11 h, au Coffret de l’Imagination de Coaticook. Elle espère regrouper une centaine de personnes et amasser 2500 $ pour payer l’avion et la première session. Elle promet de jouer quelques pièces de son répertoire. Réservation des billets de 25 $ au 819 849-0090.

Les contrats s’accumulaient lentement dans la région, mais Isabelle Tardif part relever le défit avec enthousiasme. «C’est un peu déchirant, mais je suis très choyée d’être sélectionnée, car mon futur professeur a l’habitude de choisir ses propres élèves», dit-elle avec fierté.

Cette percussionniste de 27 ans suivra le cycle de spécialisation en clavier (marimba et vibraphone) avec le professeur, interprète et compositeur de réputation internationale, Emmanuel Séjourné. Son projet d’études s’échelonnera sur une période de 16 mois.

L’obtention d’une récente bourse de 4000 $ donnera un bon coup de main à Isabelle Tardif, qui souhaite poursuivre ses études en musique à Strasbourg, dès l’hiver 2011.

En juin 2009, cette jeune femme de Coaticook, qui vient de terminer une maîtrise en percussion à l’Université McGill, a décroché une bourse de 4000 $ à la suite de sa deuxième place lors du Prix d’Europe 2010, ce qui lui permet également de poursuivre son rêve.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires