«Fugue au Royaume d’Assoupi»

Par Christian Caron
«Fugue au Royaume d’Assoupi»
«Fugue au Royaume d’Assoupi»

Chaque année, l’activité théâtre occupe une place importante chez les étudiants du deuxième cycle de l’école La Frontalière de Coaticook. En cette année scolaire 2008-2009, la troupe de théâtre Sans Frontière vous offrira la pièce de Philippe Bardin : «Fugue au Royaume d’Assoupi».

«Fugue au Royaume d’Assoupi» est une comédie qui vous transportera dans un décor médiéval.

La pièce raconte l’histoire des habitants du Royaume d’Assoupi. Le Roi Jacques-Auguste Le Grand a envoyé tous ses hommes conquérir la grande Asie, mais cela fait environ trois ans que ceux-ci sont partis et le Roi n’a toujours pas de nouvelles d’eux. Les femmes esseulées se tardent de retrouver leur mari. Toutefois, une visite inattendue viendra divertir la cour et son entourage. Qui est ce mystérieux personnage?

Les enseignantes et responsables de la troupe de théâtre, France Martineau et Danielle Thibodeau, assurent la réalisation de la pièce.

Une douzaine d’étudiants interprèteront les différents rôles : Le Roi Jacques-Auguste Le Grand, la Reine Mère, la Princesse Marie-Pétunia, etc. «Tous ces élèves ont passé une audition en octobre dernier pour s’assurer un rôle dans la pièce», s’empresse d’indiquer France Martineau qui n’a que des éloges pour les membres de cette cuvée 2008-2009. «On a la crème, c’est un beau groupe, un vrai charme de les diriger sur scène», ajoute-t-elle avec sincérité.

Marie-Pier Audet en est une qui est anxieuse de présenter cette pièce. Pour elle, pas de doute, les gens vont aimer ça. «C’est vraiment une pièce qui rejoint toute la famille», insiste celle qui interprète le rôle de Tatamarainelafée. Quant à son rôle, elle est impatiente de monter sur les planches. «C’est un beau défi de jouer ce personnage, c’est un personnage éclaté, un peu fofolle sur les bords.» «C’est une pièce qui offre beaucoup de répliques et celles-ci doivent être synchronisées avec plusieurs personnages», indique pour sa part Bianka Cadieux, une autre étudiante qui apprécie grandement cette expérience de théâtre. Elle joue le rôle de la Comtesse du Moulin-Malicorne. «Ils sont prêts, nous avons intensifié les pratiques depuis Noël, ça devrait bien aller», mentionne Danielle Thibodeau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires